François Lemieux/TC Media Le néphrologue Rolf Loertscher en compagnie d'une patiente en hémodialyse.

L’Hôpital général du Lakeshore de Pointe-Claire se dotera d’un cinquième spécialiste en néphrologie d’ici la fin septembre, un ajout qui permettra de diminuer le temps d’attente, notamment pour les patients en quête d’une première consultation pour un problème aux reins.

«On obtient de 5 à 10 nouvelles demandes de consultation par jour, donc 40 à 50 par semaine. Une consultation prend une heure. On n’a pas assez d’heures par semaine pour couvrir tous ces examens. Il ne faut pas s’attendre à ce que l’ajout d’un néphrologue change notre capacité de gérer ces consultations. Mais c’est clair que ça va aider», indique le docteur Rolf Loertscher.

L’hôpital a aussi prévu d’attribuer bientôt un poste d’infirmière au traitement de dialyse péritonéale, méthode de dialyse pratiquée à l’aide d’un cathéter inséré dans la cavité abdominale.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!