Gracieuseté - Ville de Beaconsfield Des travaux préparatoires ont déjà été engagés.

Huit km de conduites d’égouts et 3,6 km de tuyaux d’eau potable seront bientôt réhabilités à Beaconsfield. Les trois paliers de gouvernement investissent, à parts égales, un total de 12,3 M$. Ces travaux devraient s’échelonner du mois d’août et la mi-novembre.

Venu officialiser la participation du gouvernement québécois à l’hôtel de ville de Beaconsfield, mercredi, le député de Jacques-Cartier, Geoff Kelley, a rappelé l’importance d’investir dans le maintien et l’entretien du réseau d’aqueduc et d’égouts.

«Si on commence à couper dans l’entretien, il peut y avoir des retards et ça peut coûter encore plus cher pour faire des rénovations nécessaires, a-t-il indiqué. On a ici un bel exemple de trois gouvernements qui travaillent ensemble».

Le député de Lac-Saint-Louis a souligné l’importance pour l’environnement d’un tel investissement.

«Si, par exemple, les égouts sont troués, l’eau de la nappe rentre à l’intérieur et ça fait monter le niveau d’eau dans les égouts, a-t-il précisé. Pour éviter qu’il y ait des débordements dans les sous-sols, la ville doit alors décharger de l’eau dans le lac. Si on réussit à colmater ces trous, il y aura moins de pollution».

De son côté, le maire de Beaconsfield, Georges Bourelle, a fait savoir que depuis 2013, un montant de 27,7 M$ a été investi dans les infrastructures de la Ville. Il est d’ailleurs prévu qu’un montant additionnel de 36,5 M$ soit investi d’ici 2019.

Pour voir la liste des rues où les conduites seront réhabilitées : http://www.beaconsfield.ca/fr/infrastructure/15444-travaux-sur-le-reseau-routier-2014.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!