François Lemieux/TC Media Élu maire en 2013, M. Marinacci avait par la même occasion fait élire trois conseillers de son équipe. Un seul d'entre eux, Christian Larocque, se présentera à nouveau dans son équipe en novembre,

Le maire de L’Île-Bizard – Sainte-Geneviève, Normand Marinacci, récemment passé à Projet Montréal, se présentera aux prochaines élections municipales de novembre avec une nouvelle équipe. Trois candidats sans expérience politique seront de la course en tant que conseillers d’arrondissement aux côtés de Christian Larocque qui sollicitera pour sa part un troisième mandat.

«On vient de rajouter un peu de sang nouveau avec des gens d’affaires impliqués dans la communauté. Ça fait une équipe très complète. C’est un mélange d’expérience et de renouveau. Faire de la politique, ce n’est pas comme diriger une troupe de scouts», indique M. Marinacci en quête d’un troisième mandat.

L’avocat de formation affirme avoir plusieurs dossiers à cœur tel le projet du paysage humanisé, qui consiste à faire reconnaître la contribution de l’être humain à la diversité écologique du territoire en vertu d’une convention de protection avec Québec.

«On veut terminer l’acquisition d’un espace vert à Sainte-Geneviève. On a un projet de piscine publique avec le Cégep Gérald-Godin ainsi qu’une promenade. À L’Île-Bizard, il y a le combat de protection des espaces verts. On veut aussi donner des équipements aux jeunes et faire en sorte qu’il y ait beaucoup d’activités autour de la salle multifonctionnelle», précise-t-il.

L’administration Marinacci est souvent entrée en conflit avec la ville-centre depuis quatre ans, notamment pour la centralisation du matériel roulant et la gestion du déneigement.

Le maire estime d’ailleurs que Projet Montréal est le parti tout désigné pour promouvoir sa vision d’identité propre à chacun des 19 arrondissements.

«Je ne veux pas de pouvoirs additionnels. Je veux qu’on garde nos pouvoirs actuels, pas les voir charcutés au fur et à mesure comme ils [Équipe Coderre] l’ont fait depuis quatre ans. On perd cette relation privilégiée avec les citoyens», souligne-t-il.

Candidats

Christian Larocque


Conseiller du district Denis-Benjamin-Viger depuis 2013, Christian Larocque avait occupé le même poste de 1999 à 2002. Il a fait carrière comme directeur adjoint responsable des parcs et des arénas, puis gestionnaire aux services des finances et de l’approvisionnement à Saint-Léonard.

Yves Sarault


Il en sera à sa première expérience politique alors qu’il briguera le poste de conseiller d’arrondissement du district Pierre-Foretier. Il a œuvré comme administrateur pendant plus de 30 ans au sein de grandes entreprises. Aujourd’hui à la retraite, il souhaite demeurer actif avec sa propre boîte de conseil stratégique en gestion de l’information. Parfaitement bilingue, M. Sarault est marié à une unilingue anglophone.

Robert Samoszewski


Candidat dans le district Jacques-Bizard, il réside à L’Île-Bizard depuis 30 ans. Il est actuellement président de l’Association de hockey mineur.

Geneviève Labrosse


Mère de deux enfants, Geneviève Labrosse, 38 ans, dirige son propre studio de photographie depuis 2012. De 2000 à 2009, elle a œuvré en gestion de projets et en marketing au sein d’entreprises du secteur de l’aviation: IATA, CAE, Sky Service et Air France. Elle sera candidate dans Sainte-Geneviève où elle a déjà été propriétaire d’immeubles locatifs.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!