François Lemieux/TC Media Les travaux sur l'avenue Cartier doivent durer jusqu'au 30 octobre.

Les travaux d’infrastructures en cours depuis le début de la semaine sur l’avenue Cartier dans le Village de Pointe-Claire ont un impact négatif sur les commerces. En raison notamment des espaces de stationnement, plusieurs enregistrent déjà des pertes importantes.

Les conduites d’aqueduc et d’égouts sont remplacées entre le chemin Bord-du-Lac et l’autoroute 20, une zone de travaux qui s’étend, pour le moment, sur une distance d’environ 150 mètres.

Personne ne conteste la nécessité des travaux, mais, si moins d’une dizaine de commerçants se trouvent dans ce secteur, deux d’entre eux sont particulièrement affectés.

«L’espace est restreint et les gens à mobilité réduite ont de la difficulté à circuler, indique le propriétaire de la crèmerie Wild Willy’s, Marc-André Forcier. On met le plus possible d’affiches temporaires, car bien des gens pensent qu’on est fermé.»

Conséquence directe, son chiffre d’affaires aurait baissé de 15 à 20 %.

Mais c’est moins pire que son voisin, le maraîcher Jacques Wilson et Fils, qui enregistre des pertes de l’ordre de 30 à 40%. Le gérant, Alexandre Martino, explique avoir même été obligé de retarder l’ouverture de son kiosque de fruits et légumes en raison de la poussière.

«Normalement à ce temps-ci de l’année, on est quatre à cinq employés sur le plancher et on est tombé à deux. Si tu passes une grosse commande de plantes, tu ne viendras généralement pas à pied la chercher», raconte-t-il.

Mesures
La Ville tente de minimiser l’impact du chantier. Des pancartes ont été installées pour indiquer que les commerces sont ouverts durant les travaux. Des clôtures permettent aussi aux clients de circuler en toute sécurité.

«Les gens viennent quand même pour faire leurs achats et leurs réparations, explique la propriétaire de Serrurerie Pointe-Claire, Ginette Bégin. Quand tu n’as pas de serrure sur ta porte, c’est critique comme situation.»

Elle anticipe toutefois des problèmes lorsque la zone d’excavation aura atteint le devant de son magasin. «Hier, une dame est venue avec un coffre-fort et elle n’aurait pas pu se stationner à plusieurs coins de rue», souligne-t-elle.

Les autres propriétaires de commerces situés en face du chantier, dont une chocolaterie, une agence de voyages, un magasin de vêtements, un décorateur d’intérieur, ont indiqué être relativement peu touchés par les travaux, notamment en raison de la nature de leurs activités ou la loyauté de leur clientèle.

De nouveaux trottoirs ainsi qu’une piste cyclable devraient être aménagés, en plus du remplacement de l’éclairage de rue. Le chantier s’étirera jusqu’au 30 octobre.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!