Archives | TC Media En janvier, AJOI avait présenté son plan pour un refuge de 14 chambres pouvant accueillir des sans-abris de 18 à 30 ans, un projet d'une valeur de 3,1 M$.

L’organisme de travail de rue Action jeunesse de l’Ouest-de-l’Île (AJOI) envisage de s’associer avec la Résidence Bienvenue, une ressource d’hébergement en santé mentale, afin de créer le premier refuge pour itinérants de la région.

Le projet de partenariat, qui est en négociations entre les deux organismes, vise à construire une copropriété. Les détails entourant ce nouveau modèle d’immeuble n’ont pas encore été établis, même s’il est certain que chacun disposerait d’une entrée séparée.

Depuis janvier, AJOI amasse des fonds pour mettre sur pied un refuge pour personnes itinérantes.

Le projet de départ était la construction d’un immeuble de trois étages de 3000 pieds carrés chacun. Basé sur un modèle d’économie sociale, le premier étage aurait été dédié à des revenus locatifs commerciaux alors que le refuge aurait été situé au deuxième étage. Au troisième étage, on aurait trouvé un espace de travail partagé entre AJOI et d’autres organismes communautaires.

Cette ressource d’hébergement devait coûter au total 3,1 M$. AJOI s’était fixé comme objectif d’amasser 1,75 M$ et entendait financer le reste des coûts de construction à l’aide d’un emprunt hypothécaire.

Plus rapidement
C’est dans le but de potentiellement en arriver à livrer le projet dans un échéancier plus court qu’AJOI considère maintenant la possibilité de construire une copropriété, selon l’agente de développement, Tania Charron.

«Notre premier modèle demande un effort de levée de fonds substantiel. Si on a une façon d’aller plus rapidement pour répondre aux besoins, alors on va aller vers ça, tant que ça n’affecte pas les services. Ça pourrait être moins cher, car le risque et les coûts seraient partagés, comme les assurances, le concierge et le gardien de nuit», indique-t-elle.

La Résidence Bienvenue dispose pour le moment de 21 logements pour des personnes atteintes de problèmes de santé mentale. Selon son directeur général, Benoit Vallée, l’organisme n’est qu’en début du processus d’évaluation pour ce qui est de construire une copropriété.

«On est en exploration pour voir quels sont les avantages. On en voit certains, dont le partage des coûts et une réduction des coûts de réalisation également. On est dans un contexte socio-politique où l’argent est plutôt rare. De voir deux organismes qui se concentrent sur une possible collaboration, je trouve ça très innovateur comme approche», souligne-t-il.

AJOI, qui a déjà amassé une somme de 350 000$ du montant total nécessaire à la construction d’un refuge, poursuivra sa campagne de levée de fonds dès le 14 août, au centre d’amusement Lapins Crétins à Pointe-Claire.

L’évènement «AJOI chez les Lapins Crétins!» se déroulera de 9h à 21h.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!