Rob Amyot/TC Media Les Lions, qui évoluent sur le terrain de l'école secondaire Riverdale, pratiquent à l'extérieur depuis le mois de mai.

S’il devra composer avec une formation plus jeune dans une Ligue de football bantam du Québec (LFBQ) fraîchement amputée de la moitié de ses équipes, l’entraîneur des Lions bantam AAA du North Shore, Terry White, entend garder le cap cette saison. Il vise un quatrième titre de suite pour les Lions, qui n’ont d’ailleurs pas perdu en 2016.

Alors que la LFBQ avait, jusqu’à l’an dernier, 23 équipes réparties dans trois divisions, un total de 11 formations ont quitté vers la Ligue de football Montréal-Métro (LFMM) alors qu’une autre, les Rebelles de Saint-Hubert, a été dissoute.

Les 11 formations restantes en LFBQ ont été rassemblées en une seule et même division. Notons que les sept équipes de première division de l’an dernier sont restées.

Un changement pour ce qui est des catégories d’âges d’éligibilité a causé les nombreux départs. Les changements qui affectent toutes les catégories, font notamment en sorte que les joueurs de 15 ans évolueront désormais dans les rangs midgets, auparavant réservés aux 16 et 17 ans.

«On a décidé de ne pas aller dans ce sens parce qu’un joueur de 15 ans ne devrait pas jouer contre des gars de 17 ans, indique White. Mais on devrait quand même avoir une ligue très compétitive. On pourra jouer dans des endroits où on n’allait pas d’habitude, comme à Saint-Laurent. Plusieurs équipes vont pouvoir jouer ici, où c’est bondé de monde et bruyant».

Anticipation
À un peu plus d’une semaine du début de la saison, White souligne que ses joueurs, qui pratiquent à l’extérieur depuis mai, ont vraiment hâte.

«On en est rendus à effectuer des exercices avec contact. Les jeunes se frappent continuellement. Ils ont hâte de pouvoir frapper les autres équipes. De plus, notre défensive connaît nos jeux, alors c’est vraiment difficile de bouger le ballon», explique-t-il.

Une vingtaine de joueurs, sur la quarantaine inscrits, sont des vétérans. White dit s’être gardé de la place pour certains joueurs qui pourraient venir se greffer à son alignement plus tard.

Ce dernier doit trimer un peu plus dur chaque année afin de recruter des nouveaux alors que les clubs pee-wee affiliés aux Lions, qui leur fournissaient jusqu’à 60 recrues jusqu’à tout récemment, envoient de moins en moins de joueurs vers les rangs bantam. Huit joueurs seulement ont fait le saut cette année.

«Il y a une tendance sévère vers le bas. Quatre équipes affiliées nous fournissaient des joueurs auparavant. On en est à deux équipes désormais. Les autres joueurs proviennent du recrutement qu’on effectue: par le bouche-à-oreille, je vais sur les terrains de rugby, par exemple, et je demande aux gars s’ils veulent venir jouer», raconte White.

Nouveaux venus
Sur la vingtaine de recrues que compte l’équipe, cinq d’entre eux n’ont jamais joué au football, ce qui n’inquiète pas outre mesure l’entraîneur-chef. Ce dernier s’attend à prioriser les jeux aériens au dépens des courses au sol, alors que trois porteurs de ballon sur quatre sont des recrues.

«L’an dernier, ils étaient tous des vétérans. On devrait être une équipe qui passe pour ouvrir le jeu au sol. Notre quart-arrière, Dimitri Chatziliiou, a très bien fait l’an dernier et en deux parties d’exhibition cette année, il a joué de façon très solide», affirme White.

Leaders
L’entraîneur-chef vante aussi la robustesse d’Eric White, un secondeur de 174 cm (5’7″) et 91 kg (200 lbs) qui «frappe fort» ainsi que le leadership de Youssef Chaouachi, un secondeur latéral ayant quitté l’équipe du Collège Sainte-Anne, à Lachine pour se joindre aux Lions.

«Plusieurs nouveaux gars sont en progression et cheminent vraiment bien. Les vétérans amènent ce groupe à devenir une meilleure unité défensive et une meilleure équipe. On est toujours positifs, et on donne notre 100 %», explique Chaouachi.

«On avait une meilleure offensive l’an passé, mais on travaille fort présentement et ça va bien marcher. On veut le championnat. Ça nous motive vraiment», indique le centre-arrière, Yannick Cyr.

Les Lions visiteront les Raiders de Châteauguay à 20h le samedi 12 août pour le premier match de la saison.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!