François Lemieux/TC Media Le maire sortant Ed Janiszewski affrontera Raman Kumar Chopra et Alex Bottausci dans la course à la mairie de Dollard-des-Ormeaux.

Le maire sortant de Dollard-des-Ormeaux, Ed Janiszewski, est convaincu qu’il réussira à obtenir un 10e mandat. Le politicien de 83 ans a même clamé qu’il aurait pris sa retraite si un des deux candidats qui se présentent contre lui inspirait confiance ou respect.

M. Janiszewski a ainsi lancé sa campagne le 18 septembre avec une fronde envers ses adversaires Alex Bottausci, l’actuel conseiller du district 7 et le courtier immobilier Raman Kumar Chopra.

«Je suis le meilleur candidat, point à la ligne», a tranché M. Janiszewski en entrevue à TC Media.

S’il estime avoir fait un bon travail avec le conseil actuel, le maire sortant voudrait être reporté au pouvoir pour régler certains dossiers comme le trafic.

«Les boulevards Saint-Jean et des Sources ne peuvent pas accommoder le nombre d’autos qui les utilisent. On doit améliorer le transport en commun. Le train électrique va aider un peu, mais on a besoin d’autres choses», fait-il valoir.

M. Janiszewski veut également faire planter au moins 3000 arbres au cours des quatre prochaines années pour compenser ceux qui ont été coupés en raison de l’agrile du frêne.

Le maire veut aussi que le conseil planche sur la possibilité d’ajouter deux ou trois patinoires extérieures avec glace artificielle. «À cause des hivers actuels, on perd la glace de trois à quatre fois par saison à cause de la pluie ou de la température chaude», explique-t-il.

Raman Kumar Chopra


Âgé de 63 ans, Raman Kumar Chopra est courtier immobilier depuis une vingtaine d’années. Marié et père de deux enfants, il habite Dollard-des-Ormeaux depuis 27 ans.

M. Chopra veut donner la priorité aux jeunes, faire la transition vers une administration sans papier, densifier les espaces commerciaux et industriels en plus d’augmenter l’offre de services pour les aînés. Il souhaite aussi faciliter la vie aux petites entreprises à l’aide d’allégements fiscaux.

«L’administration actuelle est complètement déconnectée. Le plus gros problème, c’est que les élus en place sont là depuis trop longtemps. Ils n’ont jamais rien fait. C’est un vieux groupe qui n’a plus d’idées. Si on a le même conseil, on aura les mêmes résultats. Si le maire ne s’était pas présenté, je l’aurais, en cas de victoire, gardé comme conseiller spécial», indique-t-il.

M. Chopra juge également essentiel d’attirer les investissements étrangers. «Il faut offrir leur des bureaux et des services de type cinq étoiles. Si on obtient deux ou trois bonnes compagnies en provenance de Chine, de Russie ou du Brésil, ils pourront fournir de l’emploi à nos enfants, qui doivent en ce moment s’exiler à Toronto ou Vancouver pour travailler», précise-t-il.

Alex Bottausci

En poste comme conseiller depuis 12 ans, M. Bottausci veut développer à l’instar de celui de Saint-Laurent, un technoparc d’entreprises qui permettrait de créer de l’emploi et diminuer le fardeau fiscal des résidents.

«L’idée, c’est de redévelopper dans le secteur industriel. On y a déjà des bâtisses, mais elles ont seulement un étage, sont un peu vieilles et pas utilisées au maximum. Il faut travailler avec les entreprises pour rebâtir sur trois ou quatre étages. On doit aussi travailler avec les villes autour pour qu’elles embarquent dans le projet», fait-il valoir.

S’il est élu, M. Bottausci veut favoriser la création d’un complexe multisport intérieur en partenariat avec le secteur privé, où on trouverait des équipements spécialisés pour les aînés. Il voudrait établir un lien entre ce centre et une université pour obtenir des services gratuits.

M. Bottausci veut aussi chercher à obtenir l’ajout d’une quatrième glace pour le Centre civique. Citant la circulation problématique sur les grandes artères de la municipalité, il est également d’avis que l’administration municipale doit envisager l’utilisation de feux de signalisation intelligents.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!