Chaque semaine, TC Media invite les candidats à la mairie de Pierrefonds-Roxboro, L’Île-Bizard – Sainte-Geneviève, Pointe-Claire et Dollard-des-Ormeaux à exprimer leur point de vue sur différents enjeux locaux. Leur réponse est publiée telle quelle. Leur participation n’est pas obligatoire.

Dollard-des-Ormeaux

Si vous étiez élu, que feriez-vous pour promouvoir la vitalité économique de Dollard-des-Ormeaux ?

Alex Bottausci
Nous devons promouvoir le développement de nouvelles entreprises à Dollard-des-Ormeaux en créant un Technoparc et en réaménageant certains terrains commerciaux. Nous devons collaborer avec les différentes agences pouvant nous aider dans cette entreprise. L’arrivée des stations REM ainsi que notre main-d’œuvre instruite font de Dollard-des-Ormeaux une communauté très attrayante pour les entreprises.

Je rassemblerai des entreprises innovantes et durables (exemples : technologie financière et intelligence artificielle), et plus important encore, celles qui conviennent parfaitement à notre belle banlieue paisible.

Année après année, nous éprouvons continuellement des hausses d’impôts plus élevées que la plupart des autres municipalités de l’Ouest-de-l’Île. Ces recettes fiscales commerciales supplémentaires allégeraient le fardeau de nos citoyens surtaxés. En plus, la création du Technoparc fournirait des emplois à nos citoyens.

À titre de maire, je deviendrais un ambassadeur pour Dollard-des-Ormeaux, combinant mes années d’expérience et le potentiel de notre communauté pour amener ce projet à terme.

Raman Kumar Chopra
La partie la plus triste est l’état de la petite entreprise sans initiatives commerciales, l’absence de direction et vision.

La bonne nouvelle est que l’aide est en cours avec mon plan de nommer un Conseil des affaires pour une diffusion internationale dans des pays comme l’Inde, la Russie, la Chine, le Brésil, les Philippines et Israël et apporter des emplois rémunérés à Dollard. Je ne veux pas que des gros entreprises comme Walmart ou d’initiatives semblables qui nuisent aux petites entreprises et n’ont que des emplois peu rémunérés pour les Canadiens.

Les affaires ne viennent pas vers vous. Vous devez avoir des programmes et des initiatives de sensibilisation pour l’obtenir.

M. Ed Janiszewski et M. Alex Bottausci fonctionnent respectivement sur leur record de 33 et 12 ans. La question de tout le monde est ce qu’ils faisaient pendant toutes ces années qu’ils ont soudainement réveillé du sommeil profond ?

Ed Janiszewski
M. Janiszewski n’a pas répondu à notre question.

Pointe-Claire

Si vous étiez élu, que feriez-vous pour promouvoir la vitalité économique de Pointe-Claire?

John Belvedere
Je réfléchis depuis plusieurs années à cette question. Les taxes provenant du secteur industriel et commercial représentent la moitié de notre assiette fiscale et les entreprises permettent ainsi de maintenir les taxes foncières à un niveau peu élevé pour l’ensemble des citoyens. Voici quelques idées pour promouvoir la vitalité économique de Pointe-Claire:

• Soutenir le village Pointe-Claire et le secteur commercial de Valois et les aider à attirer plus de commerçants
• Travailler de concert avec la Chambre de commerce, CLD/PME et les autres municipalités en vue de revitaliser le parc industriel (garder les entreprises déjà établies et attirer de nouvelles entreprises)
• Réduire la complexité bureaucratique pour les PME (Pointe-Claire arrive en 93e position sur les 100 municipalités évaluées en termes de milieu propice aux affaires selon la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante)
• S’assurer que la planification urbaine tient compte des changements à venir, comme le nouveau train (REM)

Aldo Iermieri

La vitalité économique de Pointe-Claire est très importante pour moi. Le fait que le projet du REM a été adopté à l’assemblée nationale, nous sommes heureux que ce projet va être une réalité. Nous savons déjà que Pointe-Claire va avoir 2 gares de train. C’est sur que le conseil va devoir se pencher à procéder à quelques changements de zonage, sour tout le long de notre parc industriel, pour promouvoir un peu plus du commerce et du résidentiel. Le REM va aussi amener de nouveaux projets résidentiels la ou c’est permis, et aussi ça va mettre de la pression au ministère de transport de construire le grand attendu Pont Jacques Bizzard à Stillview et la 40, avec traverse piétonnière et piste cyclable. En fin, pour accomplir la tâche de promouvoir la vitalité économique, je vais être overt à toutes idées qui pourront apporter du changement et du progrès.

L’Île-Bizard – Sainte-Geneviève

À la lumière des évènements entourant les relations de travail à L’Île-Bizard – Sainte-Geneviève au cours des dernières années, que feriez-vous en tant que maire pour assurer une meilleure transparence et une meilleure éthique à l’arrondissement?

Stéphane Côté
Vrai changement pour Montréal

Travailler en collégialité, avec respect et compétence auprès de notre direction générale d’arrondissement et de nos employés font partie des valeurs essentielles que nous défendons. Les guerres d’égo entre le maire de notre arrondissement et le maire de Montréal n’ont bénéficié à personne et ont surtout nuit au moral des troupes et au portefeuille des citoyens. Être un bon leader, bien diriger, impliquent de donner des directives claires et concises à notre direction sur la vision de ce que nous voulons accomplir et de surtout faire confiance à nos différentes équipes spécialisées. Le maire est un chef d’orchestre au service de ses citoyens qui se doit de cultiver l’esprit d’équipe de ses employés et des autres élus (peu importe leur parti) en prêchant par l’exemple tant au niveau de son éthique de travail que de ses différentes interventions publiques qui ont des répercussions très directes dans notre arrondissement.

Éric Dugas
Équipe Denis Coderre

Un seul mot : le RESPECT, par opposition au MÉPRIS.
La Ville de Montréal dont fait partie l’Arrondissement L’Île-Bizard-Sainte-Geneviève, s’est dotée il y a quelques années, d’une politique de respect de la personne faisant en sorte qu’elle est tenue d’offrir à ses employés un milieu de travail sain, respectueux, empreint de civilité et exempt de tout harcèlement, qui protège l’intégrité physique et psychologique ainsi que la dignité de tous les individus qui y travaillent, sans aucune distinction.

Le respect de la Politique de dotation et de gestion de la main d’œuvre de la Ville de Montréal permet et assure quant à elle, par la cohérence et l’uniformité des pratiques, un traitement juste et équitable de tous les employés de la Ville de Montréal.

Nul doute que le simple respect de ces politiques nous assurerait une transparence et une éthique à l’arrondissement, ce dont profiteraient grandement les employés… et les citoyens.

Normand Marinacci
Projet Montréal
Je suis heureux d’affirmer que lors du dernier mandat, mon équipe et moi avons pris des mesures courageuses pour restaurer la transparence et l’éthique dans l’arrondissement.

Les processus et les règles de contrôle implantés nous ont permis de mettre à jour le paiement des frais fictifs autorisés par l’administration précédente ainsi que l’absence de contrôle budgétaire, conséquence de son laxisme et de son manque d’implication et dans le suivi et l’orientation des dossiers.

Ces changements, bien que nécessaires, ont suscité de la résistance et mené à des accusations mal fondées à l’égard de certains cadres. Les tribunaux ont rendu quatre jugements confirmant la juridiction de l’arrondissement et les enquêtes ont exonéré les cadres faussement accusés.

En adoptant ces bonnes pratiques, notre équipe a obtenu des résultats positifs, comme des ententes avec les cols bleus et la formation de la relève.

Le travail entamé se poursuivra afin d’offrir aux citoyens un service de qualité.

Pierrefonds-Roxboro

Le projet Cap Nature, qui prévoit la construction de 5500 logements a défrayé la manchette à de nombreuses occasions depuis deux ans. Quelle est votre position sur l’avenir de Pierrefonds-Ouest ?

Dimitrios (Jim) Beis
Équipe Denis Coderre

Je suis d’avis que tout projet de développement doit respecter l’équilibre avec la conservation du territoire et le développement. En ce qui concerne Pierrefonds-Ouest, le développement éventuel sur des terrains privés est complexe et comporte plusieurs enjeux tels que la viabilité économique, l’impact environnemental, le transport, etc.

C’est pour ces raisons que j’ai proposé avec l’administration de Pierrefonds-Roxboro que le projet soit analysé à l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM), non seulement pour apporter des clarifications sur ces points, mais aussi pour obtenir les informations nécessaires pour pouvoir éventuellement prendre une position dans ce dossier. Chose certaine, sans la réalisation du boulevard urbain à Pierrefonds-Ouest, il ne peut y avoir de construction.

Je crois en l’engagement du public et à sa participation dans la définition du secteur. Toutes les recommandations de l’OCPM seront respectées et viendront certainement aider à la prise de décision finale.

Hélène Dupont
Projet Montréal
La population s’est largement opposée développement immobilier dans Pierrefonds-Ouest. L’Office de Consultation Publique de Montréal vient de rendre public son rapport sur la vision d’avenir du secteur.

Ce document rappelle le manque de consensus et met en évidence les nombreuses inconnues en termes de données probantes ainsi que les enjeux importants de transport, d’inondations, de protection des espèces menacées et d’évolution de la législation environnementale qui demeurent en suspens. Projet Montréal veut construire la ville de demain avec et pour ses citoyens.

Le secteur de Pierrefonds-Ouest constitue l’un des derniers espaces naturels de Montréal et il est parsemé de milieux humides. C’est un îlot de verdure unique. C’est un des trésors de notre arrondissement, sans comparable.

Projet Montréal souhaite valoriser l’intégralité de ces espaces verts en donnant aux familles montréalaises un parc national urbain accessible pour pratiquer toutes sortes d’activités. Consultez notre site web pour plus de détails: http://www.projetmontreal.org/parc_pierrefonds.

Justine McIntyre
Vrai changement pour Montréal

L’avenir de Pierrefonds Ouest et le projet de développement immobilier Cap-Nature sont deux dossiers distincts.
L’Office de consultation publique de Montréal a tenu des consultations au sujet de l’avenir de Pierrefonds Ouest au courant du printemps dernier.

Suite à ces consultations, l’Office a produit des recommandations soulignant l’incapacité d’avoir une réelle conversation ouverte et publique concernant l’avenir de Pierrefonds Ouest étant donné les incohérences, contradictions et faits accomplis.

Cap-Nature est un projet de développement immobilier proposé par un consortium de promoteurs privé. Le projet n’a jamais été présenté publiquement ni approuvé par le conseil d’arrondissement.

Si élue, l’équipe de Vrai changement pour Montréal mettrait fin à tout projet en cours afin de tenir une réelle consultation publique sur l’avenir du secteur. Nous privilégions la conservation intégrale du secteur en raison de sa grande biodiversité et le rôle que joue ce territoire dans la résilience face aux changements climatiques.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!