Rob Amyot/TC Media Les Islanders n'ont subi la défaite qu'à deux reprises cette saison, les deux fois contre le Noir et Or du Collège de Valleyfield.

La saison presque parfaite du Collège John-Abbott s’est soldée par une défaite où les pénalités et les erreurs ont coûté cher. Les Islanders se sont incliné 38-25 face au Noir et Or de Valleyfield en finale de division 2 de la Ligue collégiale de football.

Menant 18-17 après la première demie, les Islanders ont accordé 21 points sans réplique au Noir et Or en deuxième demie. John-Abbott a bien ajouté un touché avec un peu plus de quatre minutes à faire, mais ce fut trop peu, trop tard.

«Je donne beaucoup de crédit au Noir et Or, c’est une excellente équipe. En deuxième demie, on ne les a pas arrêtés en défensive. On a eu nos opportunités, mais les pénalités nous ont causé des problèmes. Certaines de leurs attaques ont continué en raison des pénalités aussi», indique l’entraîneur-chef des Islanders, Patrick Gregory.

Faits saillants
Le Noir et Or ouvre la marque avec un placement de trois points à la sixième minute de jeu, mais les Islanders prennent les devants avant la fin du premier quart, à l’aide de deux touchés de sûreté.

John-Abbott inscrit le premier touché du match au début du deuxième quart alors que le receveur Shamar Joassaint capte une passe de 33 verges du quart arrière, Jack Zergiotis. Après le converti, les Islanders sont en avant 11-3.
Le Noir et Or réplique et s’approche à un point des Islanders, six minutes plus tard, grâce à un attrapé de 13 verges de Mathieu Guérin.

Les Islanders prennent un risque calculé sur un quatrième essai. Avec une verge à franchir à la ligne de 35 du Noir et Or, il reste un peu moins de six minutes à faire au deuxième quart. Zergiotis sert une passe parfaite au receveur Mark Atrill, qui enfile le majeur pour donner les devants aux siens 18-10 après le botté de conversion.

Le Noir et Or réduit l’écart avant la fin du deuxième quart, sur une course de cinq verges de William Lavoie.
John-Abbott perd ensuite une bonne occasion de creuser l’écart. Lors de la dernière minute de jeu, ils se rendent à la ligne de 30 verges du Noir et Or. Sur un troisième essai avec encore une fois une seule verge à franchir, ils prennent une pénalité et perdent possession du ballon à la suite de deux passes incomplètes.

À la mi-temps, les Islanders sont tout de même en avant par un point.

Deuxième demie
Les Islanders sont contraints d’accorder un touché de sûreté lors de la troisième minute de jeu. Le Noir et Or prend alors l’avance 19-18.

Puis, Valleyfield augmente son avance à 22-18 avec un placement de trois points à la neuvième minute, au troisième quart.

Les Islanders sont en position de marquer avec un peu plus de trois minutes à faire au quart, lorsque le quart arrière Jack Zergiotis se fait subtiliser le ballon par l’adversaire lors d’une course. John-Abbott n’était qu’à une trentaine de verges de la zone des buts.

Au quatrième quart, le Noir et Or inscrit 16 points pour mettre le match hors d’atteinte pour les Islanders. Alex Guérin permet à son équipe de creuser l’écart à 29-18, en effectuant une réception de 20 verges à la troisième minute de jeu.

John-Abbott doit par la suite concéder un touché de sûreté, qui porte la marque à 31-18. Maxime Gareau, sur une course d’une verge, à la neuvième minute, porte l’avance des siens à 20 points.

«On a fait des petits ajustements ensemble après la première demie et le reste de l’équipe a été constant. On savait que le match allait être difficile. L’important pour nous était de garder le rythme et d’aller chercher le positionnement de terrain et c’est exactement ce qu’on a fait», fait valoir l’entraîneur-chef du Noir et Or, Patrick Nadeau.

Le receveur Malcolm Weekes réduit l’écart à 38-25 avec un peu plus de quatre minutes à faire au match, mais ce fut trop peu trop tard.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!