François Lemieux/TC Media Tania Charron a récemment remplacé Benoit Langevin à la tête d'AJOI.

Récemment nommée directrice générale d’Action jeunesse de l’Ouest-de-l’Île (AJOI), Tania Charron a de grands défis à relever. L’organisme de travail de rue planche sur un projet de logement transitoire pour les 18-35 ans en situation d’itinérance ou d’instabilité résidentielle.

«On parle de jeunes qui sont à risque de perdre leur logement ou sont sans domicile fixe parce qu’ils font du couchsurfing, du crowding, ou sont hébergés chez des proches. Ils ont besoin de soutien pour apprendre à vivre ou se maintenir en logement», indique Mme Charron.

D’une valeur de 3,6 M$, Ricochet Hébergement doit être construite sur le boulevard Gouin, à Pierrefonds, en copropriété avec la Résidence Bienvenue, une ressource en santé mentale.

La construction de l’immeuble et l’achat du terrain sur lequel il se trouvera devraient être défrayés par la Société d’habitation du Québec (SHQ), à condition que le projet passe à travers le processus d’approbation d’Accès-Logis.

Géré par la SHQ, le programme finance des projets où les loyers sont équivalents au quart du revenu du locataire.

De son côté, AJOI fournira les ressources humaines pour la gestion des logements et recherchera du financement pour notamment l’achat des meubles.

Les 16 nouveaux logements sociaux offriront aux jeunes adultes un accompagnement psychosocial, médical ou socioéconomique, adapté à leur situation. Il comprendra notamment des outils pour que le locataire développe ses propres ressources et devienne ainsi plus autonome.

Projet de refuge écarté
Lorsqu’annoncés en juillet, les plans d’AJOI étaient de faire un premier refuge pour itinérants dans l’Ouest-de-l’Île. Un montant de 350 000 $ avait été amassé pour ce projet. L’idée a toutefois été mise sur la glace pour l’instant.

«Ce modèle n’est pas mort. Toutefois, la collecte de fonds est longue et le timing nous a amenés à développer le logement social transitoire en premier lieu», explique Mme Charron.

Nouvelle direction
Mme Charron, une ancienne travailleuse de rue et agente de développement, succède au cofondateur d’AJOI et directeur général, Benoit Langevin. Il a quitté le navire afin de se lancer en politique municipale. Il a d’ailleurs été élu conseiller de Ville à Pierrefonds-Roxboro, le 5 novembre.

La nouvelle directrice, qui assurait déjà l’intérim, se dit honorée par la confiance reçue du conseil d’administration.

«J’ai vraiment hâte de relever tous les défis qui vont se présenter dans l’avenir d’AJOI. J’ai aussi hâte de consolider nos projets existants et de créer de nouvelles initiatives qui vont profiter à la communauté de l’Ouest-de-l’Île, particulièrement aux jeunes, aux populations vulnérables et aux jeunes adultes itinérants», souligne-t-elle.

En 2016-2017, AJOI est intervenu auprès de 9671 individus à risque ou en difficulté dans l’Ouest-de-l’Île. AJOI a fait 1363 interventions auprès de ces individus.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!