François Lemieux/TC Media En raison d'une blessure qui l'empêche de travailler à temps plein, Tauseef Bhatti peine à faire vivre sa famille en ce moment.

Émus par l’histoire d’une famille de L’Île-Bizard, qui peine à subsister à la suite des inondations du printemps, une concitoyenne et son fils ont décidé de lancer une campagne de financement en ligne de type «GoFundMe» pour leur venir en aide.

Le Cités Nouvelles rapportait, le 3 janvier, le récit de la famille Bhatti, qui, évacuée d’urgence en mai, a dû changer de résidences à de nombreuses reprises depuis. Tauseef Bhatti, sa femme et ses quatre enfants ignorent toujours s’ils pourront réintégrer leur maison.

Garagiste de profession, M. Bhatti peine, par ailleurs, à subvenir aux besoins de sa famille en raison d’une blessure subie lors du grand nettoyage ayant suivi les inondations du printemps.

Résidente de L’Île-Bizard, Adina Badulescu, mentionne que l’histoire des Bhatti a particulièrement affecté son fils âgé de huit ans, Toma. Ce dernier est un camarade de classe du plus jeune enfant de la famille Bhatti, Minah.

«L’article disait qu’ils étaient à Toronto à ce moment-là [pour les fêtes]. Mon fils a commencé à pleurer. Il pensait que son ami ne reviendrait pas à l’école», indique Adina Badulescu.

Le jeune garçon a alors demandé à sa mère s’ils pouvaient héberger la famille de son ami ou leur donner de l’argent.

«Je lui ai dit qu’on n’avait pas de place pour une famille de six personnes. Je lui ai aussi répondu qu’on pouvait leur donner de l’argent, mais que ça ne représenterait pas grand-chose. Il m’a rétorqué que si plus de personnes leur donnaient de l’argent…», raconte Mme Badulescu.

Mise en ligne par le mari de Mme Badulescu, Gabriel Bogdan Badulescu, la page «GoFundMe» a, depuis sa création, le 6 janvier, permis d’amasser 100 $.

Pour accéder à la page, visitez: gofundme.com/help-family-rebuild-flooded-home.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!