Photo: Gracieuseté Hockey Canada Marc-André Gragnani est originaire de L'Île-Bizard. Il s'aligne présentement avec le Dynamo de Minsk, dans la Ligue continentale de hockey (KHL).

Originaire de Montréal-Ouest, Maxim Noreau a été nommé assistant capitaine pour Équipe Canada.

L’Ouest-de-l’Île sera bien représenté lors du tournoi de hockey olympique à Pyeongchang. Alors que la Ligue nationale de hockey (LNH) a décidé de ne pas participer aux Jeux, Équipe Canada a fait appel à des joueurs professionnels d’autres ligues. Deux anciens joueurs de l’organisation des Lions midget AAA du Lac Saint-Louis ont donc été sélectionnés pour défendre les couleurs du pays.

Les défenseurs âgés de 30 ans Marc-André Gragnani de L’Île-Bizard, qui évolue présentement avec le Dynamo de Minsk au Bélarus, et Maxim Noreau, de Montréal-Ouest, du Club des patineurs de Berne en Suisse, figurent parmi les quatre Québécois choisis.

«En tant qu’athlète et que joueur de hockey, je pense que c’est pas mal le plus grand honneur que tu peux recevoir de représenter ton pays aux Olympiques», indique Gragnani.

Le Canada se prépare depuis août, ayant testé des combinaisons de joueurs susceptibles de participer aux Jeux olympiques lors de plusieurs tournois en Europe, telle la Coupe Spengler tenue fin décembre, en Suisse.

«Hockey Canada a bien fait de participer à ces tournois pour qu’on puisse adapter notre style de jeu ensemble et créer un peu de chimie. On se connaît tous maintenant. On s’est vu jouer. On s’est bien familiarisé chacun avec nos différents styles», souligne Noreau.

Défenseurs offensifs
Gragnani et Noreau auront tous deux des rôles offensifs.

«Jusqu’à maintenant, je suis toujours sur le jeu de puissance. Mon rôle va être celui que je suis habitué de jouer. Je vais créer de l’offensive pour les attaquants et essayer de mettre mes coéquipiers dans la meilleure position possible pour compter des buts», mentionne Gragnani.

Maxim Noreau croit pour sa part qu’il devra contrer les chances de ses adversaires, tout en était prêt à sauter dans l’attaque au besoin. «Je dois utiliser mon coup de patin et mon lancer le plus possible pour aider l’offensive», précise Noreau.

Équipe Canada vise une médaille d’or. «On se prépare pour ça et on est une gang de gars très motivés. En rentrant dans un tournoi comme ça, on ne veut pas juste participer. On va là pour gagner», souligne-t-il.

Lors des deux dernières participations en 1992 et 1994 sans les joueurs de la LNH, le Canada s’est incliné en finale, se méritant la médaille d’argent.

Équipe Canada jouera son premier match le 15 février contre la Suisse. En ronde préparatoire, la troupe de l’entraîneur Willie Desjardins de la Saskatchewan a maintenu une fiche de trois victoires et aucune défaite.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!