Pascal Marchand/TC Media L'autoroute 40 en direction est a été fermée à la circulation à la hauteur du boulevard des Anciens-Combattants pendant plusieurs heures, lundi matin.

Le Bureau des enquêtes indépendantes (BEI) tente de faire la lumière sur les circonstances entourant une intervention policière qui a dégénéré. Dimanche soir, un homme de 28 ans a été blessé par balle après avoir pris la fuite dans un véhicule volé pris en chasse par des patrouilleurs du SPVM sur l’autoroute 40 en direction est à Sainte-Anne-de-Bellevue.

Plus tôt dans la journée, l’individu aurait d’abord été conduit dans un centre hospitalier pour un problème lié à la consommation de drogue. À sa sortie, il aurait volé une voiture.

On ignore encore dans quelles circonstances les policiers l’ont pris en chasse. La poursuite a toutefois été rapidement abandonnée, jugée trop dangereuse.

Un peu plus tard en soirée, la voiture a été localisée dans le stationnement des Galeries des Sources, à Dollard-des-Ormaux. «Croyant à tort l’homme à l’intérieur du restaurant, les policiers se seraient approchés du véhicule à pied. L’homme aurait alors tenté de fuir en fonçant vers eux», a fait savoir le BEI. C’est alors que les agents auraient fait feu.

Blessé, le fuyard a tout de même réussi à s’échapper en empruntant l’autoroute 40 tout à côté. C’est à la hauteur de Sainte-Anne-de-Bellevue que des patrouilleurs du SPVM et de la Sûreté du Québec ont réussi à immobiliser l’individu.

Les policiers auraient alors utilisé l’arme à impulsion électrique (taser) pour le maîtriser.

L’homme a été conduit à l’hôpital où on ne craindrait pas pour sa vie.

Plusieurs policiers ont également dû être transportés à l’urgence pour soigner des blessures ne mettant pas leur vie en danger.

Neuf enquêteurs du BEI ont été chargés du dossier. La SQ fournira en soutien deux techniciens en identité judiciaire et un spécialiste en reconstitution.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!