Rob Amyot/TC Media Les Tigers du Lac Saint-Louis ont particulièrement dominé leurs adversaires en deuxième période.

Les Tigers du Lac Saint-Louis (LSL) conservent le premier rang de la division midget espoir ouest de la Ligue de hockey d’excellence du Québec. Dimanche, l’équipe a signé une victoire de 3-2 sur l’Arsenal, à L’Île-Bizard.

Seulement un point au classement séparait les deux équipes du LSL avant la partie. Les Tigers trônaient en première place avec 57 points.

Après une première période sans but, les Tigers ont dominé le deuxième engagement, décochant 18 tirs au but contre 8 pour l’Arsenal.

«Ça a été un bon match. Les gars ont bien travaillé. C’est sûr qu’on a pris deux pénalités en troisième, dont une de quatre minutes, mais à part ça, le plan de match a été exécuté de A à Z», indique l’entraîneur-chef des Tigers, Daniel Drolet.

Buts
L’attaquant des Tigers, Elliot Lareau, a profité d’une bévue en zone offensive du défenseur Daniel Chetrit, qui ne pouvait arrêter le disque qui se dirigeait vers lui, pour s’échapper et marquer à la deuxième minute de jeu.
En supériorité numérique, Colin Lu a marqué sur des aides des défenseurs Kevin Pavlovic et Tristan Ranno pour porter le score à 2-0 à 9:07 de la deuxième période.

Les Tigers profiteront de quelques autres bonnes chances de marquer avant la fin de la période. Alexandre O’Neill s’amènera d’ailleurs en échappée avec un peu plus de six minutes à faire, mais ne parviendra pas à déjouer le gardien Lucas Thériault.

L’Arsenal n’a pu profiter de la pénalité de ses adversaires au début du troisième engagement pour réduire l’écart.
Sun-Anthony Baron inscrit finalement l’Arsenal au pointage avec un peu moins de cinq minutes d’écoulées en troisième période. Il récupère un retour de lancer pour faire 2-1.

Joe Lepage place son équipe en difficulté lorsqu’il prend une pénalité pour coup de bâton avec 4:28 à faire au match.

Mais quelque 15 secondes plus tard, Alexandre O’Neill surprend les défenseurs de l’Arsenal postés à la ligne bleue des Tigers et s’amène à nouveau en échappée.

Cette fois, il ne rate pas sa chance et déjoue Lucas Thériault pour redonner une avance de deux buts aux Tigers.
L’Arsenal réplique un peu plus d’une minute plus tard. Raphaël Séguin profite d’une rondelle libre pour faire 3-2 avec un peu moins de trois minutes à faire.

L’Arsenal a tenté le tout pour le tout à la fin du match, retirant son gardien de but pour un sixième attaquant, mais ce ne fut pas suffisant.

«En troisième période, on a manqué un petit peu de fini autour du filet. L’autre équipe est très talentueuse avec beaucoup de ressources. En fin de compte, c’est ce qui a fait la différence. C’était un match important pour ce qui est du classement. C’est certain qu’il y a une rivalité entre nous. On aurait aimé l’emporter», souligne l’entraîneur-chef de l’Arsenal, Maxime Dionne.

Toujours au sommet
À la suite de leur gain, les Tigers demeurent premiers de leur division avec 60 points. De son côté, l’Arsenal se retrouve au troisième échelon, avec 57 points. L’Intrépide de Gatineau est deuxième avec 59 points.

En raison du système «franc jeu», un programme visant à diminuer le nombre d’infractions et de blessures, un point supplémentaire au classement est accordé à chaque équipe dont le total de pénalités par match ne dépasse pas 20 minutes.

Alors que les Tigers sélectionnent leurs joueurs un peu partout dans l’Ouest-de-l’Île ainsi qu’à Saint-Laurent, l’Arsenal aligne des joueurs provenant de Rigaud, Saint-Lazare, Hudson, Westmount, LaSalle, Vaudreuil et L’Île-Perrot.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!