Photo: Gracieuseté Tous les lauréats prix du premier ministre pour l’excellence dans l’enseignement des STIM – certificat d’honneur reçoivent une épinglette, ainsi qu’un certificat et une lettre de félicitations du premier ministre.

Un enseignant du Collège Beaubois, à Pierrefonds, a été reconnu régionalement. Adam Lecouffe-Desjardins a reçu un prix du premier ministre pour l’excellence dans l’enseignement des sciences, technologie, ingénierie et mathématiques (STIM) – certificat d’honneur.

Cette décoration, qui est accompagnée d’une prime de 1 000 $, est remise aux enseignants exceptionnels qui aident à développer la culture de l’innovation au pays.

Si les prix du premier ministre pour l’excellence dans l’enseignement sont décernés depuis 1993, une catégorie pour récompenser spécifiquement les enseignants de sciences, technologie, ingénierie et mathématiques a été instaurée seulement cette année.

«Je suis très fier du fait qu’il y a seulement un peu plus d’une dizaine de personnes qu’ils l’ont reçu. Je pense que c’est vraiment quelque chose qui était important pour le premier ministre, l’enseignement des « STIM ». Le fait d’être parmi les premiers lauréats, c’est vraiment un honneur», indique M. Lecouffe-Desjardins, qui enseigne aux secondaires 4 et 5.

Guides
Professeur au Collège Beaubois depuis 17 ans, il a notamment été responsable de l’élaboration de guides d’accompagnement pour les enseignants et de documentation pour les élèves à haut potentiel.

Il est aussi le cofondateur du laboratoire de fabrication numérique de l’établissement scolaire, un laboratoire numérique utilisant des imprimantes 3D et une découpeuse laser qui permet aux élèves de concrétiser leurs projets.

«Ça nous permet de faire entre autres de la robotique et de mettre en pratique des choses que je faisais déjà en théorie. Par exemple, j’enseigne la programmation au collège depuis 17 ans. Le fait d’être capable d’avoir un élément de robotique, ça a été une belle bonification pour des cours qu’on donnait déjà», souligne-t-il.

M. Lecouffe-Desjardins se réjouit de constater l’engouement pour les laboratoires de fabrication numériques dans le milieu de l’éducation.

«On reçoit beaucoup de visites de partout au Canada et même de l’étranger. On a reçu des enseignants, des directeurs, des conseillers pédagogiques, des personnes de la France, des États-Unis, de la Finlande. On a même des partenariats avec le monde universitaire. Des chercheurs qui viennent voir sur le terrain ce qu’on fait avec les élèves», précise-t-il.

Quatorze autres enseignants en provenance de l’Alberta, du Manitoba, du Nouveau-Brunswick, de l’Ontario, de la Saskatchewan et du Québec ont aussi remporté cet honneur cette année.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!