Photo: Gracieuseté 2017, plus de 400 projets issus d’OBNL ont bénéficié de subventions de la Ville de Montréal, totalisant 25,3 M$.

Quelque 400 projets communautaires issus d’organismes à but non lucratif (OBNL) impliqués dans la lutte à l’exclusion et à la pauvreté ont été rendus possibles en 2017 grâce à des subventions de la ville-centre. Pour leur simplifier la vie, le conseil municipal a voté une résolution pour faciliter les demandes de subvention et la reddition de comptes.

Le conseiller de Ville du district Bois-de-Liesse, dans Pierrefonds-Roxboro, Benoit Langevin, a présenté la motion en compagnie de deux de ses collègues d’Ensemble Montréal, qui forme l’opposition officielle.

Il souligne que, jusqu’à maintenant, plusieurs groupes communautaires ne se permettaient pas de déposer des demandes tellement les charges administratives et la mobilisation des ressources humaines requises sont disproportionnées par rapport aux subventions obtenues.

«Seulement les organismes qui ont des moyens ou qui s’entourent de professionnels arrivent à vraiment répondre aux exigences des contrats de ville. Il est ridicule de demander à un OBNL de passer des heures à remplir des demandes, à colliger des documents et à échanger quantité de courriels et d’appels téléphoniques avec de trop nombreux intervenants», indique-t-il.

Concrètement, la simplification du processus d’accès aux subventions se fera au moyen d’un système de gestion numérique des demandes de subventions et des exigences de reddition de comptes pour les organismes à but non lucratif.

Cela aidera ceux-ci à se concentrer sur leur mission tout en réduisant considérablement les frais d’administration de la Ville.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!