François Lemieux/Métro Média Marie-Christine Voisard s'inquiète pour la sécurité des enfants qui traversent l'intersection des rues Acres et du Bosquet, à Pierrefonds.

S’inquiétant pour la sécurité des enfants qui se rendent à pied à l’école, une centaine de résidents de Pierrefonds ont signé une pétition réclamant l’installation de deux signes d’arrêt sur la rue Acres, à l’angle de la rue du Bosquet.

L’instigatrice de la pétition, Marie-Christine Voisard, est mère d’une élève de 5e année, qui fréquente l’école de l’Odyssée, sur la rue Thorndale, non loin de l’intersection en question.

Elle indique que la circulation y est problématique le matin, bien qu’un signe d’arrêt s’y trouve déjà pour les automobilistes débouchant sur la rue Acres depuis la rue du Bosquet.

«Beaucoup d’autos qui cherchent à rejoindre l’A-40 convergent vers la rue Acres. À 7h30, il y a ces autos, en plus de celles qui vont reconduire leur enfant à l’école de l’Odyssée ou l’école Saint-Charles, qui n’est pas loin. Il y a aussi une grosse garderie dans le coin. Ça crée une bombe d’automobiles et les enfants n’arrivent souvent pas à traverser», souligne-t-elle.

Cette dernière suggère qu’une pancarte rappelant que la priorité est aux piétons devrait également être installée au milieu de la rue.

Mme Voisard clame avoir fait valoir son point auprès des conseillers Yves Gignac et Catherine Clément-Talbot en plus du maire Dimitrios (Jim) Beis, depuis septembre, en vain.

«Je suis au bout de ma frustration. Ils répètent toujours la même chose. Ça a l’air très compliqué. En plus, le problème est pire en hiver en raison des bancs de neige et du manque de trottoirs. Il y a beaucoup plus d’automobiles qui vont reconduire leur enfant. L’hiver dernier, ma fille m’appelait parfois pour me dire que personne ne la laissait traverser», fait-elle valoir.

Conseil d’arrondissement
La résidente est venue défendre son point de vue lors de la dernière séance du conseil d’arrondissement, le 4 juin. Le conseiller Yves Gignac, qui siège sur le comité de signalisation et de sécurité routière, doit veiller à l’avancement des dossiers de circulation. Il a informé Mme Voisard que sa demande serait étudiée.

«J’ai demandé à la sécurité publique et à la police d’être plus vigilants autour de l’école de l’Odyssée. Il y a une grave problématique dans l’arrondissement, autour des 25 écoles et des garderies. Il y a une campagne de sensibilisation qu’on va lancer probablement à la rentrée, quelque chose d’un petit peu plus agressif», souligne-t-il.

De son côté, le maire Beis précise que la décision d’installer ou non des signes d’arrêt à l’intersection de du Bosquet et Acres dépendra surtout du code de la sécurité routière (CSR).

«Si selon le CSR, on est capable de mettre des arrêts à cet endroit, on va le faire. Si on n’est pas capable de faire ça, on va trouver d’autres façons de remédier au problème comme des brigadiers statiques», avance-t-il.

M. Beis a mentionné à Cités Nouvelles que le comité de signalisation et de sécurité routière prendrait une décision et reviendrait devant le conseil pour l’entériner. On ignore toutefois si cela sera fait lors de la prochaine séance du conseil, en août.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!