François Lemieux/Métro Média Du 5 au 6 juillet, Jean Houde, qu'on voit ici en compagnie de son fils Martin et de sa fille Annie, parcourra les 300 km qui séparent Gatineau et Boucherville afin d'amasser des fonds pour la recherche sur le cancer infantile.

Le mont Kilimandjaro, le camp de base de l’Everest, le Machu Picchu, Jean Houde multiplie les expéditions depuis quelques années. Chaque périple permet au résident de Senneville de soutenir la Fondation Charles-Bruneau, qui finance la recherche sur le cancer infantile. Début juillet, il pédalera de Gatineau à Boucherville afin d’amasser 10 000 $.

M. Houde parcourra ces 300 km dans le cadre du 23e Tour CIBC Charles-Bruneau, un défi collectif qui réunit cette année 600 cyclistes dans le but d’amasser 3,3 M$.

Le 13 mai 2003, M. Houde recevait une nouvelle qui changerait sa vie. Sa fille Annie, alors âgée de 13 mois, était diagnostiqué et souffrait de leucémie aiguë myéloïde.

«Je suis un gars assez intense. J’ai braillé pendant deux jours, raconte-t-il. Puis, je suis revenu à la maison et je me suis relevé les manches. Le lendemain, la vie était belle à nouveau. J’étais de bonne humeur à l’hôpital. Je faisais des farces».

Le combat contre le cancer n’a pas été de tout repos, mais grâce aux traitements reçus au Centre de cancérologie Charles-Bruneau, notamment une greffe de moelle osseuse, Annie est maintenant en rémission.

«À partir de ce moment-là, j’ai voulu redonner et je me suis impliqué avec la Fondation, qui en était à ses débuts. On a commencé à faire l’ascension de plusieurs montagnes pour amasser de l’argent», indique M. Houde.

Entre les expéditions organisées par la Fondation et celles qu’il planifie lui-même, M. Houde estime avoir pu verser environ 600 000 $ pour la recherche pour mettre fin au cancer chez les enfants, depuis 2003.

«Le taux de réussite pour les enfants atteints de leucémie est beaucoup mieux qu’il était avant. Mais il reste encore un 15 % de non-guérison. Notre but, c’est d’arriver à ce que ce taux soit de 0 %», souligne-t-il.

Le Tour CIBC Charles-Bruneau se décline en neuf parcours offrant des distances totales de 50 à 600 km, dans différentes parties du Québec. Le plus long parcours s’échelonne sur quatre jours.

La première de ces épreuves a eu lieu le 9 juin. Les huit autres auront lieu entre le 3 et le 6 juillet.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!