FELIX O.J. FOURNIER TC MEDIA (51 La troisième édition du Montréal Ribfest avait permis aux Grands Frères Grandes Sœurs d'amasser 52 000 $ l'an dernier.

Pierrefonds se prépare à recevoir quelque 35 000 personnes pour la quatrième édition du Montréal Ribfest. Organisé par les Grands Frères Grandes Sœurs de l’Ouest-de-l’Île, l’évènement réunira six restaurateurs professionnels de côtes levées en plus d’offrir de nombreuses activités pour toute la famille.

L’évènement aura lieu, comme à l’habitude, dans le stationnement adjacent à la mairie d’arrondissement de Pierrefonds-Roxboro, du 17 au 19 août.

Les participants, qui proviennent notamment d’Ontario et des États-Unis, s’y feront face lors d’une compétition pour déterminer qui aura servi les meilleures côtes levées et la meilleure sauce. Quatorze autres restaurateurs seront aussi sur place et sept groupes de musique différents se produiront en spectacle chaque jour du week-end.

«On aura également plus d’activités de jeu cette année, explique France St-Amour, la directrice générale des Grands Frères Grandes Sœurs de l’Ouest-de-l’Île. Il y aura à nouveau des jeux gonflables, des cornets de neige et de la barbe à papa, mais on aura aussi un kiosque de tir à la hache. On a quelques activités comme ça pour engager un petit peu plus les gens».

Bénévoles
Une centaine de bénévoles seront à pied d’œuvre pour assurer le bon déroulement du plus gros évènement de financement pour les Grands Frères Grandes Sœurs de l’Ouest-de-l’Île.

Après avoir amassé 52 000 $ l’an dernier, Mme St-Amour voudrait pouvoir récolter 55 000 $ cette fois-ci. Les profits seront directement injectés dans les programmes de mentorat de l’organisme, qui desservent présentement 175 jeunes.

«C’est très important pour nous cet évènement. Ça représente aussi une belle visibilité. On aura un kiosque sur place avec du personnel pour parler de nos programmes. Ce qu’on recherche le plus avec un évènement comme celui-là, ce sont des mentors additionnels, des bénévoles pour nos enfants inscrits sur la liste d’attente», indique Mme St-Amour.

À partir de septembre, l’organisme devrait servir encore davantage de jeunes alors que deux nouveaux programmes seront lancés, dont le Big bunch, une activité de groupe bimensuelle.

«C’est une activité à quatre enfants par mentor. Certains mentors n’ont pas le temps de donner trois à cinq heures par semaine, mais sont prêts à le faire une fois par mois. Ça aide beaucoup les enfants avec leur confiance et leur donne des outils pour être plus patients avec leurs amis».

Big buddy
Comme la demande pour les services de mentorat scolaire de l’organisme est élevée dans la région, les Grands Frères Grandes Sœurs lanceront aussi Big buddy, un programme de mentorat scolaire de groupe.

«Ça se fera aussi à quatre étudiants par mentor, mais uniquement en milieu scolaire. C’est vraiment centré sur la communication, leadership, pour leur donner des outils de travail pour qu’ils soient un petit peu plus indépendant et qu’ils puissent grandir dans la confiance et l’estime de soi», souligne Mme St-Amour.

Le programme Big buddy s’échelonnera sur 10 semaines.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!