Kevin Raftery/Cités Nouvelles Les Bears moustique de Sunnybrooke ont perdu 18-13 contre les Packers de Greenfield Park, dimanche, à Dollard-des-Ormeaux.

Le programme de football Sunnybrooke célébrait l’ouverture officielle de sa 50e saison, dimanche, à Dollard-des-Ormeaux. Les équipes des quatre catégories d’âge de l’organisation faisaient face à leurs vis-à-vis respectifs des Packers de Greenfield Park. Les Packers moustique ont infligé l’unique défaite de la journée aux locaux.

Les Bears moustique (10-11 ans) ont été défaits 18-13.

«Ça a été très serré comme match. Mais on a perdu contre une meilleure équipe aujourd’hui. On va retourner à la prochaine pratique et travailler sur nos erreurs», indique l’entraîneur-chef des Bears, Éric Rosiclair.

Pour ce qui est des autres représentants de Sunnybrooke, les Chiefs atome (7-8-9 ans) ont remporté leur duel 18-0 et chez les pee-wee (12-13 ans), les Bombers de Sunnybrooke l’ont emporté 61-0.

Les Mustangs junior de la catégorie tyke (5-6-7 ans) ont aussi affronté une équipe de Greenfield Park. Mais le pointage n’est jamais comptabilisé dans cette catégorie.

Première demie
Les Bears ont pris les devants très tôt au deuxième quart, lorsque le Malik Sabourin-Danglade a réussi une réception de 13 verges pour lancer les siens en avant. Les Bears ont obtenu un converti sur le jeu suivant, prenant les devants 7-0 après seulement 40 secondes de jeu écoulées au deuxième quart.

Les Packers ont été rapides à répliquer. Ils ont amorcé leur possession suivante avec un retour de botté de près de 50 verges.

Le quart-arrière Kaiden Dewey-Hull a pris les choses en main lors de cette poussée, engrangeant 40 verges de gains au sol, dont une course de 18 verges pour inscrire le premier touché de son équipe, avec un peu plus de cinq minutes à faire à la demie.

Greenfield Park a cependant raté son converti sur le jeu suivant, laissant les devants aux Bears, 7-6. Ces derniers ont cogné à la porte des buts lors de la dernière minute de jeu en première demie. Ils ont obtenu un deuxième jeu à la ligne de 14 verges des Packers, mais la défensive adverse les a empêchés d’ajouter à leur avance.

Deuxième demie
Les Packers ont pris les devants pour la première fois du match en fin de troisième quart. Le porteur de ballon, Justin Silinka, a donné le coup d’envoi de cette poussée avec une course de 18 verges qui a porté le ballon en territoire des Bears.

Le porteur de ballon Vincent Pelcat a ajouté six verges, avant que Dewey-Hull ne rejoigne Quentin Leduc 19 verges plus loin. Le quart-arrière a ensuite excellé sur une course de 15 verges qui a porté le ballon à la ligne de sept verges des Bears.

Silinka a complété le travail en enfonçant la défensive des Bears pour le touché. Les Packers ont raté une fois de plus leur converti, mais ont mené tout de même 12-7 avec 3:29 à écouler au troisième quart.

Dewey-Hull s’est distingué à nouveau lorsque les siens ont repris possession du ballon. Il s’est frayé un chemin à travers la défensive des Bears, obtenant un touché de 46 verges à 3:04 du quatrième quart. Les Packers se sont ainsi donné une avance de 18-7 avec moins de 10 minutes à faire au match.

Le quart-arrière, Malakai Roach a redonné espoir aux partisans des Bears avec 6:35 à faire à la rencontre en inscrivant un majeur, qui a porté le pointage à 18-13.

La défensive du Sunnybrooke a ensuite arrêté les Packers à l’entrée de son territoire avec moins de deux minutes au cadran. Les Bears ont repris le ballon au milieu du terrain, mais Malakai Roach a vu sa passe interceptée par Quentin Leduc, qui a ainsi mis fin aux espoirs des Bears de revenir dans le match.

«Ça a été un très bon match. Les deux équipes se sont présentées. Tout le monde a bien joué, l’autre équipe, y compris. Mais on a pu obtenir cette interception cruciale. C’est ça qui a fait la différence. Notre défensive a gagné le match pour nous», indique l’entraîneur-chef des Packers, David Dass.

Après trois rencontres cette saison, les Bears de Sunnybrooke présentent une fiche d’une victoire et deux défaites.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!