Chaque semaine, les Cités Nouvelles invitent les candidats au poste de député provincial dans la circonscription de Nelligan à exprimer leur point de vue sur différents enjeux locaux. Leur réponse est publiée telle quelle. Leur participation n’est pas obligatoire.

La circonscription de Nelligan inclut la ville de Kirkland, l’arrondissement L’Île-Bizard–Sainte-Geneviève et une grande partie de l’arrondissement Pierrefonds-Roxboro.

La première question posée est: quels sont les trois points à améliorer dans votre Nelligan ?

Giuseppe Cammarrota
Parti vert du Québec

Primairement, le sujet le plus important a adresser à Nelligan c’est les projets de déforestation dans l’Anse-a-L’orme. Ceci est l’ultime région sauvage sur l’île de Montréal. Une étude commissionné par la fondation David Suzuki a trouvé que la région contient des espèces d’animaux et plantes menacées par le développement résidentiel.
Un autre point que nous pouvons améliorer dès maintenant est l’accès au transport en commun.
Et finalement mais également si important, c’est la démographie des aînées dans l’ouest de l’île de Montréal. Environ 55,000 résidents à Nelligan ont plus que 50 ans, et le gouvernement n’as présentement aucune solution en place pour s’assurer que les aînées peuvent continuer à êtres des citoyens actifs et inclus dans la société.
Le Parti Vert tient en main plusieurs solutions face à ces défis.

Monsef Derraji
Parti libéral du Québec

Tout d’abord, la mobilité des citoyens de Nelligan est une préoccupation majeure car elle a un impact sur le quotidien des familles. L’efficacité des transports est une nécessité pour se déplacer vers le travail et pour les responsabilités personnelles. La qualité de vie des familles dépend donc beaucoup de cet enjeu.
Il y a également l’accès aux soins de santé. Les citoyens de Nelligan, comme l’ensemble des résidents de l’Ouest-de-l’Île se rendent généralement à l’Hôpital Général Lakeshore, mais aussi dans des groupes de médecins de famille (GMF). Conséquemment, il faut s’assurer que les services de santé à l’hôpital et le nombre de cliniques puissent répondre à cet achalandage.
Finalement, la prospérité économique de l’Ouest-de-l’Île doit être réfléchie pour générer de nouveaux emplois et projets innovateurs. L’entrepreneuriat et l’entrepreneuriat jeunesse sont des pistes à exploiter et qui doivent faire l’objet d’une plus grande promotion.

Leslie Eric Murphy
Nouveau parti démocratique du Québec

Leslie Eric Murphy

3 points à améliorer dans Nelligan – si je me limite — selon les résidents que j’ai rencontrés depuis le début juin, sont un meilleur accès a notre système de santé – surtout, mais non seulement notre clinique Médistat qui a eux son budget et heures couper par Dr Barrette même si c’est utilisé par 32,000 patients. Il faut restaurer leur budget. Les milliers qui prennent le train Deux-Montagnes se demande comment qu’ils vont se rendre au travail à partir de 2020 quand le service est coupé sans un vrai et raisonnable alternative pour transporter les 1,200+ passagers qui prennent chaque train a l’heure de pointe. J’appuie Le Grand Déblocage – une meilleure solution de transport pour l’ouest de l’ile. Les résidents dans les zones d’inondation veulent savoir que le gouvernement a un plan de prévention pour ne jamais revivre le manque incroyable d’organisation et aide après l’inondation de printemps 2017.

Angela Rapoport
Coalition avenir Québec

Les trois points à améliorer dans Nelligan:
Premièrement, il faut revoir l’aménagement de la station Kirkland du projet REM. Plusieurs résidents s’opposent à la création d’un boulevard qui serait limité aux transports publics, aux bicyclistes et aux piétons. De plus, ils voudraient pouvoir stationner leurs voitures près de la station afin de profiter de l’utilisation du REM durant les heures de pointe.
Deuxièmement, il faut veiller à limiter le développement immobilier dans certains secteurs, notamment dans celui qui avoisine le parc de l’Anse-à-L’Orme. En effet, plusieurs résidents voudraient que l’on protège les espaces verts afin de protéger le caractère champêtre de leur milieu de vie.
Troisièmement, il faut répondre de manière plus efficace à la saison des crues. Ceci implique une meilleure organisation des procédures de gestion des inondations et d’une réduction des délais en ce qui concerne la mise en place des mesures d’urgence applicables.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!