André Laniel Plus de 150 objets rappellent le passé des écoles.

Du XIXe jusqu’à la moitié du XXe siècle, on dénombrait plus de 5000 écoles de rangs au Québec. Elles ont disparu, mais leur histoire fait l’objet de l’exposition Enweille, déguédine à l’école! présenté à l’Espace patrimoine et histoire, à Sainte-Geneviève.

Rien que sur le territoire, il y en avait plus d’une dizaine. Dans une même classe, on retrouvait les élèves de la 1ère à la 7e année, mixte, tous sous la responsabilité d’une maîtresse, souvent âgée d’à peine 16 ans ou plus, qui avait été sélectionnée parmi les meilleures élèves finissantes de l’année précédente. Elles devaient s’occuper du ménage, du chauffage, de l’enseignement et de la discipline des élèves.

«En 1922, une institutrice gagnait 128$ par année. Elle devait porter des robes jusqu’à la cheville, ne pouvait avoir d’amoureux ni être vue dans des lieux publics. Lorsqu’elle voyageait en voiture (à chevaux), elle ne pouvait qu’être en compagnie de son père ou d’un de ses frères», raconte André Laniel, président du conseil d’administration de la Société patrimoine et histoire de l’île Bizard et Sainte-Geneviève.

Artefacts

L’idée de cette exposition germait depuis des années dans la tête de M. Laniel puisqu’il avait en sa possession des artefacts scolaires datant de cette époque, un don de la Congrégation des Sœurs de Sainte-Anne.

«Il y a deux ans, lorsqu’elles ont fermé leur musée à Lachine, elles nous ont donné près de 300 objets. Les sœurs de Sainte-Anne s’occupaient depuis 1851 du couvent de Sainte-Geneviève. Elles étaient la seule communauté religieuse à pouvoir enseigner aux garçons et aux filles», explique l’historien.

Parmi les 150 objets présentés, il y a des pupitres, des encriers, des plumes, une statue de la Sainte Vierge et des cartes géographiques provenant de l’école du rang Saint-Jean, devenue le boulevard Saint-Jean. À cela s’ajoute le mannequin d’une religieuse habillée comme à l’époque et une maquette à l’échelle d’une classe d’école de rang.

«Enweille, déguédine à l’école!», du mardi au vendredi, de 13h30 à 16h30, jusqu’à la fin du mois de décembre, à l’Espace patrimoine et histoire (15 777, rue de la Caserne), Sainte-Geneviève.

Pour plus d’infos

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!