François Lemieux/Cités Nouvelles Des dignitaires, dont le maire Jim Beis, ont pris part à la pelletée de terre protocolaire pour lancer les travaux au Centre George Springate, le 28 septembre.

Les résidents de Pierrefonds-Roxboro pourront, dès la fin de l’été prochain, profiter de nouvelles installations sportives au centre sportif George Springate, sur le terrain de l’école Pierrefonds Comprehensive High School (PCHS). Le projet qui débutera en octobre, est évalué à plus de 5,2 M$.

Au terme des travaux, le centre sportif comportera deux terrains de soccer. De plus, un nouveau terrain de football sera aménagé et la piste d’athlétisme sera refaite. Une fosse de saut en longueur sera également ajoutée.

La capacité de spectateurs sera augmentée à plus de 1 000 personnes et une galerie de presse sera construite.

Ces nouvelles installations devraient permettre la bonification de l’offre sportive du centre tout en permettant la tenue d’événements sportifs d’envergure.

«Le but ultime, c’est de minimiser l’entretien et créer un environnement de qualité pour encourager la pratique du sport. Aussitôt qu’on commencera à préparer d’autres terrains, on pourra penser ajouter du <@Ri>ultimate frisbee<@$p> et d’autres sports en émergence», souligne le maire de Pierrefonds-Roxboro, Dimitrios (Jim) Beis.

Selon l’arrondissement, le terrain de soccer devant être réaménagé est surutilisé et présente d’importants signes de dégradation.

Effet positif
Ce projet représente la deuxième phase de la bonification des terrains sportifs au centre George Springate. Au printemps, une première surface synthétique au coût de 3,2 M$ a été inaugurée.

«C’est très important pour nous d’avoir des installations de qualité, non seulement pour le soccer, mais aussi pour l’athlétisme, le flag football, la crosse, le rugby», souligne le directeur des sports à PCHS, Chris Bedic.

Du côté de l’Association de soccer Pierrefonds, on se réjouit de pouvoir bientôt compter sur un total de trois surfaces synthétiques pour le soccer, notamment grâce à celui du parc Grier fait en 2009.

«Avec le climat qu’on a, c’est toujours préférable d’avoir des terrains synthétiques. Ça nous permet de sortir sur les terrains dès avril. Avec les terrains gazonneux de la ville, on n’a pas vraiment la permission d’aller mettre le pied dessus avant la fin mai, début juin», indique Valmie Ouellet, la directrice technique de l’Association.

Le président de North Shore Football, association qui regroupe les Lions bantam AAA, les Mustangs midget AAA en plus d’équipes d’autres catégories d’âge, Italo Melotti, compte attendre la fin des travaux avant de déterminer l’usage que fera son association des nouvelles installations.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!