Photo: Archives Journal Métro La Ville de Beaconsfield souhaite prendre action pour contrer les changements climatiques.

Soucieuse de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) sur son territoire et de faire face aux changements climatiques, la Ville de Beaconsfield lancera bientôt le projet i3P, qui permettra d’identifier et mettre en place des initiatives potentiellement efficaces.

Avec ce programme, la municipalité veut cibler des projets innovants, écologiques et durables, accélérer l’implantation, augmenter les connaissances et les compétences ainsi qu’établir des partenariats avec des experts locaux.

Beaconsfield cherchera d’abord à réaliser un inventaire des GES provenant des activités municipales et de la communauté. Un plan d’action pour réduire ces émissions sera ensuite développé.

Parallèlement, elle tentera de mettre sur pied des mesures pour protéger la collectivité des menaces entraînées par les changements climatiques, comme les inondations.

La Ville tentera aussi d’avoir une vue d’ensemble et de cartographier l’énergie utilisée ainsi que les potentiels de production, en particulier les énergies renouvelables.

Consultation
Dès le début de l’an prochain, un processus de consultation sera enclenché, entre autres auprès du comité consultatif de l’environnement, avec des webinaires et des rencontres de travail.

La Ville sondera aussi les citoyens ainsi que différents groupes des secteurs public et privé, afin d’identifier les mesures souhaitées.

«On a établi une certaine réputation à Beaconsfield avec plusieurs programmes d’amélioration de l’environnement. Ça fait partie essentiellement de cette approche qu’on a de pouvoir aller de l’avant et de prendre du leadership en termes d’environnement», indique le maire, Georges Bourelle.

Le projet permettra à la Ville de franchir les trois premières étapes du programme Partenaire dans la protection du climat (PPC) de la Fédération canadienne des municipalités (FCM).

Décliné en cinq étapes, le programme vise à aider les membres à créer un inventaire des GES, établir des objectifs pour leur réduction, élaborer des plans d’action locaux, mettre en œuvre des mesures pour réduire les émissions ainsi que surveiller et présenter les résultats.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!