Réaliser un robot, une application mobile ou un circuit électronique pour répondre aux besoins de la ville intelligente, la métropole du futur. Voilà le défi que devaient relever les participants au nouveau concours Crée ta ville du cégep Gérald-Godin.

S’adressant aux étudiants de niveau secondaire, collégial et universitaire le concours a récompensé cinq gagnants. Parmi ceux-ci Ka Kei Chu, étudiant finissant en Microélectronique et robotique au cégep Gérald-Godin, a récolté le premier prix dans le volet collégial et universitaire. Son projet de main robotisée pouvant reproduire les lettres en langage des signes a charmé le jury pour son utilité, sa qualité et sa créativité.

Le deuxième prix dans cette même catégorie a été décerné à Michael Calamuso aussi étudiant de Gérald-Godin pour son afficheur permettant au conducteur automobile de voir directement sur son parebrise les informations situées habituellement sur son tableau de bord.

Dans l’Ouest-de-l’île, Joan Morales et Jonathan Frigault, deux élèves de l’école secondaire des Sources ont récolté le troisième prix dans le volet secondaire pour leur système de communication optique.

«Au départ, c’est un projet qu’on a réalisé dans le cadre de notre expo science à l’école, a mentionné Jonathan Frigault. Notre professeur de physique nous a demandé de venir le présenter ici. On est très content d’avoir reçu un prix.»

Une expo en parallèle

L’initiative Crée ta ville comporte également une exposition des finissants de Sciences de la nature, d’Arts, lettres et communication ainsi que de Microélectronique et robotique. Pendant la journée du 8 mai, les écoles secondaires environnantes ont pu visiter 50 kiosques. Les élèves pouvaient également participer à des ateliers où il était possible de réaliser des expériences concrètes pouvant influencer la ville de demain. «L’objectif de Crée ta ville est d’intéresser les jeunes aux carrières techniques et scientifiques, a expliqué Isabelle Provost, coordonnatrice de Crée ta ville lors de la remise des prix. Les jeunes sont habitués d’avoir beaucoup de technologie autour d’eux. Ils l’utilisent, mais il n’existe pas d’activités concrètes pour en produire et leur faire réaliser qu’il existe des emplois dans ces domaines.» L’initiative souhaite aussi permettre aux étudiants d’être en lien avec des entreprises. «Cette année, il s’agissait d’un projet pilote. L’an prochain, on souhaite que des entreprises exposent leurs besoins afin que des participants au concours puissent leur proposer des projets.» Selon Mme Provost, la collaboration avec les écoles secondaires sera aussi développée davantage.

Les gagnants

Volet secondaire

-1er prix (500$): Emmanuelle Roy Dubreuil, Collège Sainte-Marcelline

-2e prix (350$): Jensen Demosthene et Bei Ning Pan, École secondaire Pierre-Laporte

-3e prix (200$): Jonathan Frigault et Joan Morales, Écoles secondaire Des Sources

Volet collégial/universitaire

-1er prix (1500$): Ka Kei Chu, Cégep Gérald-Godin

-2e prix (1000$): Michael Calamuso, Cégep Gérald-Godin

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!