Vol qualifié armé

Un vol qualifié armé a eu lieu vers 2h55 dans un restaurant situé au coin de la rue Fredmir et du boulevard Gouin le 17 avril. Alors qu’un serveur allait verrouiller la porte arrière du commerce, il remarque qu’une voiture 4 portes de couleur or circulant à basse vitesse vers le sud sur la rue Normand effectue un demi-tour en arrivant à l’arrière du commerce. Quelques instants après, il aperçoit le même véhicule se stationner en perpendiculaire au boulevard Gouin, près d’un autre bâtiment.

L’employé du restaurant poursuit ses travaux de fermeture du commerce. Vers 3h, deux hommes portant des capuchons et des masques font irruption dans le restaurant. Ils se dirigent vers le comptoir derrière lequel se tient le serveur. Un des deux suspects tient une arme à feu dans sa main gauche, un petit revolver de couleur brun-noir. Il reste debout au comptoir et ne dit rien en gardant l’arme pointée vers la victime.

Pendant ce temps, son complice accède à l’arrière du comptoir et dit au serveur de ne rien toucher. Il s’empare alors un couteau qui se trouvait en dessous du comptoir, qu’il pointe en direction de la victime, lui ordonnant de lui donner l’argent. Le serveur obéit, vidant sa housse de taille et ses poches de leur contenu. Le suspect qui est derrière le comptoir lui demande à ce moment de donner l’argent du coffre-fort. La victime utilise alors sa carte pour retirer 500$ et le remet au malfaiteur. Celui-ci lui dit alors qu’il en veut plus, le serveur lui expliquant qu’il va falloir attendre, car le coffre est équipé d’une minuterie. Les deux suspects quittent alors en courant. La victime ne voit pas la direction qu’ils prennent une fois qu’ils sortent de l’établissement.

Un nettoyeur et un client étaient également sur les lieux lors du méfait et ont été témoins de l’événement. Le premier a tout observé à partir d’une pièce se trouvant derrière le comptoir, alors que le second était assis aux machines de loterie située au fond de la brasserie.

Les deux suspects seraient deux hommes caucasiens dans la mi-vingtaine, mesurant 1,70m et s’exprimant en anglais.

Arrestation pour conduite avec facultés affaiblies

Un homme de 20 ans de Laval a été arrêté le 21 avril pour conduite avec facultés affaiblies, bris de condition et avoir engagé une poursuite policière. Il était environ 3h25 du matin lorsqu’ un véhicule de patrouille du poste de quartier 5 était arrêté à la lumière rouge située au coin des boulevards St-Jean et Hymus, en direction nord. Quand le feu de circulation a tourné au vert, la voiture se trouvant devant le véhicule des deux policiers s’est mise à accélérer brusquement, faisant crisser ses pneus. Le véhicule du suspect a ensuite fait demi-tour en passant sur le terre-plein, se retrouvant sur le boulevard Saint-Jean en direction sud. Les policiers ont alors décidé de poursuivre le véhicule qui s’est ensuite dirigé vers le chemin du Bord-du-Lac. Après quelques minutes, le suspect a décidé d’abandonner sa voiture, prenant la fuite à pied.

L’homme a finalement été arrêté quelques minutes plus tard par les policiers, qui l’ont retrouvé caché sous un balcon d’une résidence de la rue St-Anne.

Agression à la gare de Beaconsfield

Une agression a eu lieu à
proximité de la gare de Beaconsfield, sur l’avenue Elm. Un jeune homme de 21 ans de Kirkland se trouvait dans l’abribus lorsqu’il a été attaqué par trois assaillants. Ceux-ci l’ont roué de coups de pieds et de poings, avant de lui voler son téléphone cellulaire et son portefeuille. Heureusement, l’homme souffrait seulement de blessures mineures, refusant même le transport à l’hôpital.

Prévention pour les voitures

À la suite de trois méfaits de nature similaire dans différents stationnements du territoire, les policiers du poste de quartier 5 désirent donner quelques conseils de prévention. Premièrement, il est avisé de ne pas laisser de mallettes ou sacs d’école à la vue des passants dans un véhicule stationné et laissé sans surveillance. Les voleurs pourraient être tentés de défoncer la vitre pensant qu’un ordinateur, iPad ou autres appareils se trouvent à l’intérieur. Un citoyen a également contacté le PDQ 5 après avoir constaté que la plaque de sa voiture avait été changée pour une autre. Les autorités conseillent aux citoyens de vérifier de façon régulière leur plaque d’immatriculation, car celles-ci peuvent être volées et posée sur d’autres véhicules pour commettre des crimes.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!