Présenté à guichets fermés en clôture de la 25e édition de Coup de cœur francophone l’an dernier, le spectacle «Danse Lhasa Danse» vient de repartir officiellement en tournée. Une création originale réunissant chanteurs, musiciens et danseurs, en hommage à l’auteur-compositrice-interprète Lhasa de Sela. Dans ce spectacle, 16 artistes mettent leur savoir-faire en commun au service d’une œuvre à la fois belle et immortelle.

Coprodution de Coup de cœur francophone et de PPS Danse conçue et mise en scène par le chorégraphe Pierre-Paul Savoie, Danse Lhasa Danse met en lumière le talent de plusieurs créateurs de renom de la scène contemporaine actuelle. Des chorégraphies signées par Myriam Allard, Hélène Blackburn, Jocelyne Montpetit, David Rancourt, Roger Sinha et Edgar Zendejas. Interprétées par une équipe de danseurs composée d’Aurélie Brunelle, Roxane Duchesne-Roy, Rocky Leduc Gagné, Jocelyne Montpetit, David Rancourt, Sara Harton, Tom Casey et Danielle Denichaud.

Aux huit danseurs, se joint également un quatuor de musiciens, ainsi que quatre chanteurs: Karen Young, Geneviève Toupin, Alexandre Désilets et Alejandra Ribera. Différents artistes rassemblés pour célébrer l’œuvre de Lhasa de Sela, décédée en janvier 2010 des suites d’un cancer, à l’âge de 37 ans. «Je dis toujours que Lhasa était une vieille âme. Une personne d’une grande humanité, d’une sagesse d’esprit et avec beaucoup de spiritualité. Puisque la danse possède aussi cette même essence, il y avait véritablement matière à ce que les deux univers puissent se rencontrer, indique Pierre-Paul Savoie. Le défi, par contre, c’était de trouver l’équilibre nécessaire pour, non pas mettre les univers en parallèle, mais bien les unir. Que le résultat ne donne pas à voir deux univers, mais un seul: celui de Lhasa», précise le concepteur et metteur en scène.

La vie, l’amour et la danse

«Tout le spectacle était dans ma tête dès le commencement et m’a habité profondément tout au long de la création. J’ai fait un scénario et j’ai mis ça en ordre, de manière à garder l’essence de la musique de Lhasa, dont l’œuvre est d’une grande qualité. Il y a de l’intensité et de l’humour, mais on voit bien aussi tout son côté sérieux et profond, de même que la dimension plus philosophique, spirituelle et poétique, remarque M. Savoie. Le mot d’ordre qui a été donné aux artistes de la production, c’est de se rappeler qu’on travaille ensemble pour quelqu’un et au service d’une œuvre. J’ai insisté pour que tous soient très humbles dans cette démarche. Il n’y a pas d’artifices et aucunes paroles autres que celles de Lhasa ne sont prononcées. Un spectacle hommage dont les grandes lignes sont vivre, aimer et mourir; la vie, l’amour et la danse. Une œuvre tellement forte, une matière qui doit demeurer vivante», souligne le chorégraphe.

Le spectacle «Danse Lhasa Danse» sera présenté à la salle Pauline-Julien le vendredi 30 novembre, à 20h. Info: http://www.pauline-julien.com ou 514 626-1616.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!