Lac Saint-Louis triomphe 9-2 de Mille-Îles

Après une première période qui aboutit à une impasse de 1-1 entre les Seigneurs de Mille-Îles et les Tigres midgets espoirs de lac Saint-Louis, ces derniers se déchaînent durant les deux périodes suivantes et gagnent 9-2 dimanche matin, à l’aréna Vincent-Lecavalier de L’Île-Bizard.

«Nous sommes sortis doucement en première période, car nous les avions écrasés lors de notre dernier affrontement. Nous pensions facilement les pulvériser à nouveau, mais ce n’a pas été le cas. Leur entraîneur les avait bien préparés. Une fois que nous avons saisi que la compétition s’annonçait coriace, nous avons haussé niveau de jeu. À partir de là, ils ont été incapables de nous suivre», a déclaré Jason Dorrington, l’adjoint de l’entraîneur des Tigres.

En début de deuxième, les Seigneurs se montrent à la hauteur, recevant autant d’occasions de marquer que leurs adversaires. C’est toutefois à 4m13sec que Jeremy Kelly (Tigres) ouvre les vannes et marque d’un lancer frappé en hauteur qui bat à platte couture le cerbère Hugo Lachaine (Seigneurs). Deux minutes plus tard, c’est au tour de Chris Chaddock (Tigres), qui boucle le jeu de Daniel Sprong (Tigres) en zone des buts. Les Tigres doublent ainsi leur avance.

Puis, Kevin St-Amour (Tigres) laisse passer deux minutes avant de se ruer sur le retour de tir de Matthew Lamargese (Tigres) : le tableau indique alors 4-1. La formation de lac Saint-Louis obtient des tonnes d’occasions de marquer tout au long de la période médiane, mais les Tigres attendent la troisième pour les mettre à profit à nouveau.

Ils cumulent cinq autres filets au dernier vingt et cimentent leur 19e gain de la saison.

L’équipe de lac Saint-Louis conserve la tête du classement, avec une fiche de 19-2-5.

«Ils ont saisi des occasions grâce à leur vitesse et à leur talent. Quant à nous, nous avons abandonné notre plan de match alors qu’eux ont haussaient le rythme. Je crois que nous sommes en mesure de mieux jouer, à l’image de notre première période. Nous avons commis des erreurs qui nous ont coûté des buts», a affirmé l’entraîneur des Seigneurs, Martin Daoust.

Traduit par Louis Philibert-Morrissette

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!