Rob Amyot Les Lakers midget AAA de l’Ouest-de-l’Île ont courbé l’échine devant les Cougars de St-Bruno, le 13 janvier à l’école secondaire John-Rennie de Pointe-Claire.
Les Cougars midget AAA de St-Bruno ont donné une leçon de 91-67 aux Lakers de l’Ouest-de-l’Île, le 13 janvier à l’école secondaire John-Rennie de Pointe-Claire.

Les Lakers ne tardent pas à imposer leur cadence en prenant l’avance 4-0, mais rapidement des blessures dégarnissent leur banc. Ils deviennent carrément incapables de suivre le jeu rapide de l’équipe de St-Bruno et de composer avec son agressivité près du panier.

«Nous avions commencé du bon pied, nous jouions très bien. Malheureusement, nous avons subi trois blessures dans les dix premières minutes, ce qui a décimé 40 pour cent de notre banc.

Ça nous a pompé beaucoup d’énergie plus tard dans le match», a dit l’adjoint de l’entraîneur des Lakers, Louis Bordeleau.

Cougars et Lakers se disputent âprement le premier quart, finalement remporté 16-13 par les premiers. Au deuxième quart cependant, la fatigue rattrape les Lakers. Ces derniers ne marquent pas avant la sixième minute, grâce à deux lancers francs de Kalum Willis (Lakers).

À ce moment, St-Bruno a l’avance 34-15 à la suite de six lancers francs réussis et des paniers d’Étienne Simard, de Shawn Alston, d’Émile Ménard-Reid et de Carl Charette. St-Bruno domine la suite de la partie en provoquant facilement des revirements, en se précipitant sur les rebonds et en contraignant l’équipe de l’Ouest-de-l’Île à commettre des fautes qu’ils leur font ensuite payer de lancers francs précis (71 % de réussite).

Mathieu Hardy (Cougars) dynamise l’attaque de St-Bruno en deuxième demie. Il signe 18 points, en plus de ses huit marqués avant la pause et porte donc sa récolte à 26 points. Le meneur Judd Samana (Lakers) résiste et ajoute 16 points en deuxième demie, entre autres avec trois paniers de trois points lors du quatrième quart.

«Les Lakers ont imposé leur cadence au début du match. Ils ont fait preuve d’agressivité et ont mis de la pression en défensive. Puis, le vent a tourné et nous en avons profité. Durant le deuxième quart, nous avons aussi amplement profité de nos rapides entrées en zone. La pression défensive des Lakers nous a permis de provoquer des revirements et nos gars ont pu facilement courir et marquer», a expliqué l’entraîneur de St-Bruno, Pierre Gillespie.

(Traduit par Louis Philibert-Morissette)

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!