Le centre du Lac-Saint-Louis nommé joueur offensif du mois

L’entraîneur-chef des Lions du Lac-Saint-Louis avait raison lorsqu’il mentionnait au journal Sports de l’Ouest-de-l’Île plus tôt cet automne que certains joueurs de son équipe étaient prêts à prendre de plus grandes responsabilités sur la glace cette saison.

C’est certainement le cas du centre de deuxième année Vimal Sukumaran qui a récemment été nommé joueur offensif du mois par la Ligue de hockey midget AAA du Québec. Celui-ci a marqué 11 buts et accumulé six passes pour un total de 17 points en seulement huit matchs. Sukumaran est présentement le 10e marqueur de la ligue avec 23 points et se place quatrième pour le total de buts avec 14 en 16 matchs. Pour le vétéran des Lions, le travail acharné porte ses fruits.

«À chaque pratique, chaque présence sur la glace, à toutes les deux minutes: il faut bosser dur pour obtenir ces buts. Je travaille dur chaque jour et j’essaie de m’améliorer. C’est comme ça que j’accumule les points et ça me permet d’aider l’équipe à gagner», a-t-il déclaré le mois dernier après une partie.

Ses performances et son éthique de travail lui ont gagné le respect de son entraîneur et de ses coéquipiers.

«Il joue vraiment bien en ce moment et il veut apprendre. Il donne son 100% à chaque pratique. Il veut revoir les vidéos de matchs et il veut s’améliorer. C’est un joueur que d’autres peuvent suivre, l’un de nos bons leaders pour le moment. Il y a des moments où il ne parle pas beaucoup, mais ses actions sur la glace parlent pour lui», a déclaré Goyens, entraîneur-chef de l’équipe.

 «Vimal a eu une bonne vitesse et a la capacité de jouer dans les coins de patinoire de sorte que nous avons une bonne chimie. Il peut terminer ses jeux et frapper aussi. Il est un joueur complet», a avancé Vincent Watt, qui joue à gauche sur le trio de Sukumaran.

Les Lions ont terminé le mois d’octobre avec une fiche de six victoires et deux défaites alors qu’à la fin de septembre, ils présentaient un dossier beaucoup moins reluisant de 4-4-1. Au moment d’écrire ces lignes, ils occupent le deuxième rang de la division Reebook et le quatrième rang de la ligue avec 21 points et une fiche de 10-6-1.

L’explosion offensive de Sukumaran coïncide avec l’amélioration considérable de la fiche de son équipe. Le centre a été choisi comme l’un des trois étoiles à six reprises en huit matchs. Il a obtenu la première étoile à trois reprises, a été nommé la deuxième étoile à deux reprises et une fois troisième étoile, obtenant deux buts gagnants dans la foulée.

En plus d’être le centre numéro un des Lions, l’attaquant de cinq pieds huit et demi et de 187 livres joue également sur la première unité de désavantage numérique. Son physique et son jeu robuste lui permettent de créer de l’espace autour de lui ce qui lui assure de belles opportunités offensives. Alors que son jeu physique lui permet d’accumuler les points, il a appris à canaliser son agressivité afin d’éviter les pénalités inutiles.

«Il comprend maintenant la différence entre les punitions agressives et celles qui amènent les suspensions. Il a trouvé une façon de jouer son style tout en restant sur la glace», a commenté Goyens.

La progression de Sukumaran dans le hockey mineur a été plutôt inattendue. Il est monté du bantam AA il y a deux ans en tant que défenseur et c’est Goyens qui l’a transformé en attaquant. Cela l’a amené à ne jamais perdre conscience de son jeu défensif.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!