Les Tigres midgets espoirs ont surmonté un retard de 3-1 pour battre 5-4 leurs rivaux de lac St-Louis, les Royals, au cours d’une partie disputée dimanche matin à l’aréna Vincent-Lecavalier de L’Île-Bizard. Kevin St-Amour (Tigres) et Daniel Sprong (Tigres) ont chacun contribué deux buts à la formation gagnante. Mais celle-ci a connu un départ en douceur au premier vingt et les Royals en ont tiré parti.

En première période, Francis Deschênes (Royals) brise la glace à 2m31sec grâce à un remarquable travail individuel. Il se débarrasse d’abord des défenseurs qui le pourchassent, puis déjoue le cerbère Raffael Izzo (Tigres) d’un tir à sa droite. Les Tigres ripostent néanmoins 30 secondes plus tard. En position stratégique aux abords de la zone des buts, Chris Theodore (Tigres) a amplement le temps de capter la passe que lui remet Sprong (Tigres) et de glisser la rondelle derrière le gardien, à 3m01sec.

Les Royals reprennent l’avance après que St-Amour (Tigres) ait été puni pour avoir retenu et grâce à un tir de la pointe, Victor Usakowski (Royals) bat Izzo (Tigres) à 3m39sec. Steven De L’Étoile (Royals) en rajoute : il récupère un deuxième retour et procure une priorité de deux buts à son équipe, à 1m10sec de la cloche en première. «En première période, nous étions mal préparés pour les affronter. Nous étions mollo et au premier entracte, je leur ai dit: ‘’Les gars, il y a une bonne équipe de l’autre côté, vous devez jouer plus sérieusement.’’ Nous nous sommes ressaisis en deuxième et nous avons pris l’avance. Ensuite, la partie est devenue intéressante», a raconté l’entraîneur-chef des Tigres, Daniel Drolet.

Traînant de l’arrière 3-1, les Tigres relèvent le défi de leur entraîneur et se réveillent en période médiane. Sprong (Tigres) lance le bal à 6m51sec avec un but en supériorité numérique, sur lequel Sam Dove-McFalls (Tigres) obtient une passe. Tandis que les Royals gaspillent un avantage numérique de quatre minutes, les Tigres saisissent toute occasion.

JD Poguedrop (Tigres) remet le disque à l’arrière à St-Amour (Tigres), puis ce dernier l’enfouit dans le filet et égalise avec trois minutes à faire en deuxième. Une minute plus tard, les Tigres s’installent en zone offensive et c’est alors que Ryan Duffy (Tigres) envoie la rondelle à St-Amour (Tigres), qui trompe le gardien Ryan Coughlin (Royals) avec un lancer frappé en hauteur.

Malgré la perte de la période médiane par 3-0, les Royals ne sont pas prêts à concéder la victoire. Geoff Carriere (Royals) marque d’un tir du revers à 6m47sec et ses coéquipiers Thomas Phillips (Royals) et Shawn Brewer-Jette (Royals) sont crédités de passes. L’une à leur tour, les deux équipes obtiennent de bonnes occasions au troisième vingt. Coughlin (Royals) vole un but à Chris Chaddock (Tigres), qui opte pour un tir lors d’un deux contre un.

Les Tigres rompent l’égalité au cours d’une sortie de Coughlin (Royals), qui quitte son but pour dégager la rondelle. Il revient à temps pour arrêter le tir de Dove-McFalls (Tigres), mais il est impuissant à saisir le retour grâce auquel Sprong (Tigres) marque. Au cours des dix dernières minutes, les Royals écopent de deux punitions, ce qui détruit leur espoir de revenir de l’arrière.

«Les gars doivent jouer 60 minutes. Nous avons eu des hauts et des bas durant le match. Nous nous rencontrerons pour visionner la partie et nous continuerons», a déclaré l’adjoint à l’entraîneur, Marc Champagne.

(Traduit par Louis Philibert-Morrissette)

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!