Après la récente mise en place d’une voie réservée pour le transport en commun sur le boulevard Saint-Jean et la création d’un stationnement incitatif à la mairie de Pierrefonds-Roxboro, l’arrondissement lance une nouvelle plateforme web dédiée au covoiturage pour les employés et résidents du secteur.

L’arrondissement est le premier à Montréal à offrir cette plateforme sur son site web, en collaboration avec le Réseau de Covoiturage (covoiturage.ca), une entreprise privée en marche depuis 2005 qui compte maintenant 50 000 membres en Amérique du Nord. Le nouveau service permet aux habitants de Pierrefonds-Roxboro de réserver un trajet ou d’offrir à d’autres des places à bord de leurs véhicules. Il est possible de rechercher des trajets à partir de lieux précis dans Pierrefonds-Roxboro ou encore avec son code postal. Le Réseau permet d’effectuer des déplacements partout à travers le Québec, le Canada et même les États-Unis.

Pour la mairesse de l’arrondissement, Monique Worth, ce site vient compléter les différentes mesures déjà instaurées pour favoriser les transports en commun dans la région. «Avec la congestion routière à Montréal et le coût de l’essence qui augmente sans cesse, je pense que les citoyens vont commencer à penser au covoiturage comme alternative. Ils vont réaliser que c’est très pratique et que cela permet de sauver de l’argent et du temps», estime-t-elle.

L’arrondissement a déboursé près de 24 000$ pour la conception et la mise en place de cette nouvelle plateforme qui reprend l’intégralité du site du Réseau de Covoiturage. Le site de l’arrondissement intègre toutefois des outils spécifiques à Pierrefonds-Roxboro. «L’interface est similaire à la page de notre site web, ce qui donne confiance aux utilisateurs et nous avons aussi  accès aux statistiques d’utilisation dans notre secteur», explique le chargé de communication, Bassam Chaarani. «Nous allons aussi mettre en place un module pour nos employés, pour leur permettre de s’inscrire et d’entrer en contact entre eux et avec les citoyens».

Pour s’inscrire et utiliser le service, il faut se rendre au pfds-rox.covoiturage.ca.

Un phénomène en essor

Les concepteurs du Réseau de Covoiturage, ont vu le covoiturage devenir de plus en plus populaire au Québec dernièrement. Bien établie en France, par exemple, cette pratique est arrivée un peu en retard dans la province.

«En Ontario et aux États-Unis, cela fait longtemps qu’il y a des lieux de rencontre pour le covoiturage, même dans les endroits les plus reculés ou sur le côté des autoroutes. Nous, ici, on part en arrière de tout cela et on essaie de rattraper le temps perdu», explique le conseiller aux communications de covoiturage.ca, Francis Girard-Boudreault. «Les Québécois ne voyaient peut-être pas le covoiturage comme un moyen de transport en commun auparavant. Les mentalités sont en train de changer», poursuit-il.

Selon lui, la voie réservée sur le boulevard Saint-Jean sera un levier pour la population locale. «Quand les gens vont réaliser qu’une voie est complètement libre tous les matins, ils vont comprendre qu’ils pourraient faire le trajet beaucoup plus vite s’ils étaient accompagnés», avance le jeune entrepreneur.  

Des données intéressantes

En plus de permettre aux usagers de trouver des compagnons de voyage, la plateforme web du Réseau de Covoiturage permet aux automobilistes d’avoir accès à diverses informations intéressantes sur l’utilisation de leur véhicule.

Sous l’onglet calculateur de frais et de CO2, il est possible d’entrer les données propres à son auto pour connaître environ combien nous coûtent son utilisation pendant un an ou encore par kilomètre parcouru.

Il est aussi possible de connaître la quantité de CO2 émise pour un trajet donné ainsi que nos économies d’énergie et d’argent dépendamment du nombre de personnes participants à un trajet.

Attention! Ces données pourraient bien finir par changer vos habitudes.

 

 

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!