Les travaux de rénovation et d’agrandissement devraient se terminer en 2015

Grande visite à la bibliothèque de Pierrefonds, le 2 novembre, alors que le nouveau ministre de la Culture, Maka Kotto, ainsi que l’étoile montante d’Union Montréal, Helen Fotopulos, étaient présents pour annoncer la rénovation et l’agrandissement de la bibliothèque. 

Au coût de 18,4M$, les travaux seront réalisés dans le cadre du programme de rénovation, d’agrandissement et de construction des bibliothèques publiques de Montréal, inscrit dans l’entente sur le développement culturel de Montréal. À la suite des recommandations d’un comité consultatif, mis sur pied pour étudier le projet de rénovation et d’agrandissement de la bibliothèque, les différents paliers de gouvernements ont décidé d’embarquer. Ainsi donc, le ministère de la Culture payera 40% de la note, la Ville 40% et l’arrondissement 20%. Les travaux devraient débuter en 2014 pour se terminer fin 2015.

Les nouveaux aménagements comprendront notamment l’intégration de nouvelles technologies de l’information et du système Millénium, un système de gestion informatisé du réseau des bibliothèques.

«Les lieux de savoir sont à mes yeux l’incarnation du développement durable de la culture. Ici sont passées plusieurs générations d’usagers. Après la restauration et l’agrandissement, d’autres générations de lecteurs passeront. Toute communauté a besoin d’être en contact étroit avec le savoir, la connaissance», a soutenu le ministre de la Culture, Maka Kotto au journal Cités Nouvelles.

Lui qui aime lire et écrire ajoute qu’une société intimement liée à la culture est une société épanouie. «L’épanouissement a des répercussions au niveau de la croissance personnelle», soutient le député péquiste.

Responsable de la Culture au comité exécutif de la Ville de Montréal, Helen Fotopulos, soutient qu’une bibliothèque n’est plus seulement un endroit pour lire. L’élue soutient que les bibliothèques sont désormais munies d’ordinateurs, de journaux, de clubs de lecture et qu’il y a même des gens qui viennent pour la recherche d’emploi, bref toute une programmation.

Pour sa part, la mairesse de Pierrefonds-Roxboro, Monique Worth, affirme que la superficie actuelle de la bibliothèque va presque doubler. «On travaille sur le projet depuis très longtemps. J’ai vu les employés de la division Culture, sports et loisirs travailler très fort pour arriver à ce qu’on va mettre en place», affirme Mme Worth. 

Pas de nouvelle bibliothèque avant longtemps

À savoir si l’arrondissement compte éventuellement construire une nouvelle bibliothèque, en raison de l’augmentation de la population, Monique Worth est restée prudente. «Pour l’instant, c’est difficile de dire cela. On va voir comment la bibliothèque va évoluer. On a toujours la bibliothèque à Roxboro. Éventuellement, peut-être dans 10 ans, on regardera pour un autre pavillon mobile. Les élus prendront la décision à ce moment-là», a soutenu la mairesse. Elle qui aime lire des bibliographies et des romans a hâte de voir le produit final.

Construite en 1983, la bibliothèque de Pierrefonds peine à satisfaire la demande croissante de la part des usagers. D’importantes lacunes, tant au chapitre du rayonnage, que des places assises et des espaces communs, ont mis en évidence la nécessité d’y réaliser des travaux d’agrandissement et de rénovation.

Un concours d’architecture pour la réalisation des travaux sera lancé dans les prochains mois.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!