Les amateurs de hockey désireux d’assister aux finales et demi-finales du tournoi de hockey pee-wee et bantam de L’Île-Bizard devraient garder les yeux ouverts et s’informer si les Faucons bantams A de L’Île-Bizard et les Wings de Westmount restent en lice. Et si c’est le cas, faire le nécessaire pour assister à leurs matchs.

Du côté des Faucons, le gardien Montana Navarette vous en mettra plein la vue. Au début du tournoi bantam A, Navarette et les siens ont joué de malchance en disputant leur première partie contre les finalistes des éliminatoires régionales de lac St-Louis, les Wings de Westmount. Remporté haut la main par les Wings, le match a été l’occasion d’admirer le jeu de Navarette, tout comme l’impressionnante technique de jeu des Wings. Navarette a quant à lui été choisi comme l’un des deux meilleurs joueurs du duel. Il a en effet reçu plus de 40 tirs, alors que le cerbère des Wings, Robert Renzi, n’en a essuyé qu’une poignée. Navarette était spécialement en forme pendant le deuxième vingt, n’accordant qu’un but en 14 tirs.

Les Wings ont indiqué qu’ils étaient l’équipe à battre dans la portion bantam A du tournoi. Matthew Loewen et Nadav Sarid ont montré l’exemple en comptant chacun à deux reprises. Mais ce qui a retenu l’attention des amateurs de hockey par-dessus tout, c’est l’aptitude des Wings à conserver la rondelle et à la faire circuler en tic-tac-toe, ainsi que leur exécution impeccable de la trappe, popularisée par l’ex-entraîneur de la LNH, Jacques Lemaire.

Quant aux Faucons, Matthew Dishiavi, Joshua Niyogakiza, Oliver Holstein (un but) et Christopher St John, pour ne nommer que ceux-là, ont figuré parmi les meilleurs de l’équipe ce soir-là. Dans les gradins, certains partisans des Faucons auraient même dit « allez, une autre partie, nous pouvons encore en donner ».

 

ERRATUM

Dans la parution du 13 avril de Cités Nouvelles, Madame Mary Legris fut faussement identifiée comme étant la présidente du Club de patinage artistique Deux Rives. Mme Legris est la responsable du club pour les compétitions. Nos excuses.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!