À la suite d’une défaite de 4-3 face au collège Notre-Dame samedi soir, les Lions midget AAA du Lac-Saint-Louis sont revenus forts face aux Commandeurs de Lévis dimanche après-midi avec une victoire convaincante de 8-4. Cependant, le score final ne fait pas état des difficultés rencontrées sur la route vers la victoire pour les Lions.

Tard en première période, les Commandeurs avaient pris une avance de 3-1 grâce à des buts de Samuel Morissette et une paire par Carl Marois, dont un en désavantage numérique. Avec une avance de deux buts et 38 secondes à faire en première période, Jasmin Boutet des Commandeurs a infligé une blessure à la tête à Vimal Sukumaran à l’aide d’un vilain coup d’épaule. Boutet a reçu une pénalité majeure de cinq minutes et une extrême inconduite de partie pour son geste. Dès lors, la dynamique du match a complètement changé.

Sukumaran a dû être escorté hors de la glace sur une civière et être transporté à l’hôpital. Son départ précipité a propulsé ses coéquipiers à un tout autre niveau de jeu en deuxième.

«C’est clair que ça a représenté le tournant du match. C’est un geste inacceptable de la part de notre joueur. Un coup comme celui-là lorsque tu as une avance de deux buts peut tourner au vinaigre, spécialement lorsque tu joues contre une bonne équipe comme les Lions. C’est malheureux que nous devions payer le prix collectivement pour le manque de jugement d’un seul. Nous avons réveillé le lion endormi et les Lions nous ont mangés tout cru pour le restant du match», a commenté l’entraîneur-chef des Commandeurs Adam Thériault après le match.

Cinquante et une secondes après le début de la deuxième période, De Luca faisait déjà payer Lévis avec son premier but de la partie sur le jeu de puissance. Max Côté lui a servi une passe par derrière dans l’enclave et le toujours dangereux De Luca n’a pas manqué sa chance de battre le gardien Alex Saint-Pierre. Côté a marqué sur une belle descente à trois contre deux avec De Luca et Ryan Patulli à 12:23 pour égaliser le pointage.

L’indiscipline allait coûter un autre but aux Commandeurs trois minutes plus tard, lorsque Robert Mackenzie a marqué sur l’avantage numérique pour lancer les Lions en avant 4-3. Après un troisième but sans réponse compté par Neil Robinson à 5:20 de la troisième période, les Lions ont pris une avance de trois buts quand De Luca a marqué son deuxième but de la partie, encore sur le jeu de puissance à 6:57.

Tentant de ramener son équipe dans le match, Marois a complété son tour du chapeau 26 secondes plus tard pour porter la marque à 6-4, mais les Lions se sont accrochés pour le restant de la partie, écoulant notamment une pénalité de quatre minutes à la mi-période. Le Lac-Saint-Louis a enfoncé les derniers clous dans le cercueil des Commandeurs avec deux buts rapides en fin de match, dont un par Anthony De Luca qui a enregistré son tour du chapeau avec son 47e but de la saison, un sommet dans la ligue.

L’entraîneur des Lions Jon Goyens était d’avis lui aussi après la partie que la blessure à Vimal Sukumaran avait représenté un tournant dans le match.

«On a dit aux joueurs, écoutez, ça peut représenter une distraction, mais la meilleure manière de se venger pour Vimal c’est de commencer à jouer notre style de hockey. Nous avons commencé à mettre des rondelles au filet et à frapper comme Vimal a l’habitude de le faire. On a réussi à viser la victoire d’équipe au lieu d’essayer de se venger bêtement. C’est comme ça que nous avons mieux joué en deuxième et en troisième période», a-t-il dit.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!