Les éliminatoires sont en cours dans la catégorie moustique de balle-molle féminine de Kirkland. Lors du match d’ouverture de la semaine d’éliminatoires (qui s’étend jusqu’à la fin de semaine de la St-Jean-Baptiste), les Marlins ont battu les Stingrays 10 à 6. Les Marlins menaient par un point avant de se présenter au bâton en 3e manche… et ils ont littéralement explosé! Hazel Gerber, Emma White, Catherine White et Beatrice White ont mené la vie dure à la lanceuse des Stingrays, Emily Whiston, enchaînant les frappes puissantes. Résultat : une manche de 4 points pour les Marlins. Les Stingrays ont joué de malheur dans la première portion de la même manche. Oliva Ardka-Archambault, Kaitlyn Scrimgeour et Élizabeth Laflamme ont toutes frappé avec aplomb et Lupita Perez avait presque frappé un grand chelem, mais c’était sans compter avec la joueuse de champ gauche des Marlins, Catherine White, auteure d’un super attrapé qui a prévenu le grand chelem. Au monticule, Lupita Perrez (Stingrays) a retiré sur prises deux frappeuses et en a atteint une autre en 2e manche. La droitière des Marlins Hazel Gerber a pour sa part lancé deux manches au cours desquelles elle a accordé 6 coups sûrs et retiré sur prises deux frappeuses. En défensive, la joueuse de 3e but Élizabeth Laflamme a accompli le jeu du match lors de la deuxième moitié de la 4e manche, en retirant au marbre la fulgurante Olivia Callarie. Du coup, son équipe a pu entretenir un espoir de victoire. La lanceuse émérite des Marlins, Julia Hansen, a préservé la victoire. Hansen a retiré sur prises trois frappeuses en 1re manche, puis elle a terminé la 5e à titre de releveuse. Elle a d’abord concédé deux coups sûrs aux premières partantes Myriam Havel et Megan McCarthy (Stingrays), avant de retirer au marbre le coeur de la formation, ce qui lui a valu un sauvetage.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus