Elle accèdera à la finale internationale de la dictée P.G.L.

Mélissa Lavoie

Une élève de Pointe-Claire a remporté le 24 mars la finale régionale de la dictée Paul Gérin-Lajoie. Une victoire qui lui permet d’accéder à la finale internationale le 20 mai prochain à Montréal.

La jeune Yi Xin Cao, de l’école Pointe-Claire, s’est illustrée parmi les 100 finalistes du troisième cycle du primaire, provenant des trois commissions scolaires francophones de l’île de Montréal.

La compétition a eu lieu à l’école Grand-Héron, dans l’arrondissement LaSalle, où les finalistes se sont mesurés à la dictée P.G.L. Selon le porte-parole de la CSMB, Jean-Michel Nahas, le concours d’écriture est divisé en deux catégories. «Ceux qui ont le français comme langue maternelle ont la dictée comme telle, mais les élèves en français langue seconde ont vu leur dictée raccourcie. Le jury a choisi deux gagnants parmi les deux catégories, selon le nombre de fautes. Après la correction des dictées, il les a annoncés le jour même», explique-t-il.

Originaire de Chine, la gagnante Yi Xin Cao se prépare déjà à la grande finale, elle qui n’a appris le français qu’à cinq ans. «Je lis 20 pages de dictionnaire par jour pour mémoriser de nouveaux mots», a-t-elle confié. Âgée de 11 ans, la jeune fille avait d’abord remporté la finale de son école, ce qui lui a permis d’accéder à la finale régionale.

L’ultime dictée se déroulera le 20 mai à Montréal où 100 jeunes provenant du Canada, des États-Unis, du Sénégal, du Mali et de la Guinée s’affronteront. Six jeunes, soit trois par catégorie, ayant le nombre de fautes le moins élevé, seront couronnés. Les meilleurs remporteront alors une bourse de 2000$ pour la première place, 1000$ pour la deuxième et 500$ pour la troisième, en plus de repartir avec un sac à dos rempli de cadeaux offerts par les commanditaires aux finalistes.

Chapeauté par la fondation Paul Gérin-Lajoie, le concours est offert aux élèves de la maternelle au premier cycle du secondaire et en est à sa 21e édition. La chargée des promotions de la fondation, Christine Vallières, explique que «le concours vise à améliorer le français des écoliers ainsi qu’à promouvoir la diversité culturelle.»

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!