Archives Le bureau de poste du village de Pointe-Claire, situé sur le chemin Bord-du-Lac, fermera ses portes le 5 octobre prochain.

C’est maintenant confirmé, le bureau de poste du village de Pointe-Claire fermera ses portes le 5 octobre prochain. Une décision de Postes Canada, annoncée la semaine dernière, qui survient près de deux mois après la tenue d’une consultation publique de 30 jours visant à connaître l’avis des citoyens sur la question.

Postes Canada a décidé d’aller de l’avant avec son projet de fermeture malgré une forte opposition dans le village de Pointe-Claire. L’équipe du cabaret-boutique des Bons Voisins avait rassemblé plus de 1300 signatures s’opposant à la fermeture en quelques semaines seulement.

Selon la porte-parole de Postes Canada, Geneviève Latour, cette décision est toutefois fondée. «Nous avons analysé tous les commentaires, examiné le nombre de transactions, la fréquentation du bureau, l’environnement et la qualité du service offert dans le secteur et nous avons décidé de procéder à la fermeture», a-t-elle indiqué au journal Cités Nouvelles. «Les citoyens du secteur utilisent de moins en moins le bureau de poste du village de Pointe-Claire depuis les cinq dernières années et les revenus de la succursale ont beaucoup diminué», ajoute-t-elle.

Mme Latour a aussi précisé que sept autres points de services existent dans un rayon de cinq kilomètres autour de l’actuel bureau de poste, ce qui assure un service efficace pour les citoyens du Village.

 «C’est une décision difficile, que nous n’aimons pas prendre, mais compte tenu de la situation financière actuelle, nous n’avons pas le choix si nous voulons maintenir des services à long terme», soutient la porte-parole.

Les deux employés du bureau – l’un à temps plein et l’autre à temps partiel – ne perdront pas leur emploi et seront mutés dans une autre succursale de Postes Canada.

Déception

Du côté de la Société pour la sauvegarde du patrimoine de Pointe-Claire, le président Claude Arsenault estime que le bureau de poste fait partie du patrimoine historique. «Ce service existe dans le Village depuis 1850, ce n’est pas rien. On ne peut pas couper 150 ans de service à la population du jour au lendemain», s’est-il indigné à l’annonce d’une possible fermeture en juin dernier. M. Arsenaulta aussi souligné le caractère historique du bâtiment actuel, construit en 1937, et espère que le cachet de l’édifice sera conservé.

Le député fédéral du Lac-Saint-Louis, Francis Scarpaleggia, est aussi très déçu de la tournure des évènements. Il soupçonne que la décision de Postes Canada était déjà prise avant même de lancer la consultation publique. «J’ai l’impression qu’ils ont fait une consultation symbolique et qu’ils n’ont pas du tout tenu compte de la forte opposition des citoyens dans ce dossier», dit-il.

Le conseil municipal de Pointe-Claire avait  d’ailleurs adopté une résolution en juillet pour demander une véritable consultation publique, mais peine perdue.

M. Scarpaleggia comprend que Postes Canada cherche à rester rentable, mais doute que le bureau du Village soit un si grand fardeau pour la société de la Couronne. «Je vais faire une déclaration à mon retour en chambre des communes pour tenter d’infirmer la décision, même si c’est pratiquement perdu», estime le député.

Mise en vente

Le bâtiment actuel sera mis en vente après la fermeture du bureau de poste. Selon Postes Canada, le processus de vente se fera de manière transparente et officielle.

«Nous avons un fournisseur de service national de courtage. Il va s’occuper de la suite des choses après la fermeture et mettre l’édifice sur le marché selon le processus habituel», a confirmé Mme Latour.

Selon elle, aucune offre ne peut être considérée avant que le processus de vente ne soit lancé par la firme de courtage.

Rappelons qu’un bureau de poste a déjà fermé ses portes à Roxboro en 2006 ainsi qu’un point de service  de Postes Canada à Pierrefonds en 2010.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus