TC Media / Archives Nicolas Roy, directeur général du CLD de l'Ouest-de-l'Île.

Le CLD de l’Ouest-de-l’Île se réjouit du budget du Québec, déposé le 26 mars par le ministre des Finances Carlos Leitao, malgré le contexte d’austérité.

Ce budget comprend plusieurs mesures pour alléger le fardeau fiscal des entreprises qui entreront en vigueur en 2017.

«Le retour à l’équilibre budgétaire est une bonne nouvelle globalement, exprime Nicolas Roy, directeur général du Centre local de développement (CLD) de l’Ouest-de-l’Île. C’est un signal positif de stabilité économique pour le gouvernement.»

La baisse du taux général d’imposition des entreprises qui passera de 11,9% à 11,5% sur 2 ans pour atteindre le même niveau que celui de l’Ontario est parmi les points positifs soulignés par M. Roy. «Les entreprises pourront ainsi être plus compétitives au niveau fiscal», commente-t-il.

Pour M. Roy, la proposition d’abolir la taxe santé graduellement sur une période de 3 ans est une autre mesure qui l’enthousiasme. «Elle aura pour effet de retourner de l’argent dans les poches des contribuables et ainsi d’augmenter leur pouvoir d’achat. Ce qui est bon pour les entreprises», mentionne-t-il.

Le gouvernement propose notamment que les entreprises ayant moins de 2 M$ de masse salariale n’aient plus à se soumettre à la loi du 1% sur la formation professionnelle. La mise sur pied d’un plan d’action de 100 M$ en support aux entreprises d’économie sociale est également prévue.

Les mesures présentées par le gouvernement pour favoriser les entreprises sont de l’ordre de 500 M$ d’ici 5 ans.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!