De nombreux corps policiers de la grande région métropolitaine ont participé mardi à une frappe contre le crime organisé, procédant au démantèlement d’un réseau de distribution de cocaïne principalement situé dans l’Ouest-de-l’Île. 12 personnes ont été arrêtées, deux d’entre-elles, habitant à Dollard-des-Ormeaux, n’en étaient pas à leur première infraction.

Le 17 juin, six des 12 accusés ont comparu à la Cour du Québec du palais de justice de Montréal. En tout, 14 chefs d’accusation ont été déposés contre eux, dont possession d’armes à feu prohibées, complot et bris de condition.

Parmi ceux-ci, on trouve deux récidivistes de Dollard-des-Ormeaux: William Stewart, 30 ans, qui a été reconnu coupable en 2013 de trafic de stupéfiant et de possession d’une arme à feu non autorisée, ainsi que Darrell Van Elk, 49 ans, qui possède un antécédent de conduite avec les facultés affaiblies et un second pour refus d’obtempérer.

Au moment décrire ces lignes, certains des accusés étaient toujours en comparution au palais de justice, jeudi, pour la suite des choses dans leurs dossiers respectifs.

Près de 10 perquisitions
Après une enquête de plusieurs mois, neuf perquisitions ont été menées mardi dans la région de Montréal par la Division du crime organisé du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), avec le soutien de la Sûreté du Québec et de la police de Laval.

Les fouilles se sont déroulées dans des résidences privées de Dollard-des-Ormeaux, L’Île-Bizard, Vaudreuil-Dorion et Laval. Au cours de l’opération, les policiers ont saisi 1,7 kilo de cocaïne, une somme de 70 000$, une veste pare-balles, sept armes à feu et des munitions.

Ce réseau avait établi des liens d’affaires avec différents groupes criminels, selon le SPVM.
En trois mois, il s’agit de la deuxième opération d’envergure contre le crime organisé dans l’Ouest-de-l’Île. En mars dernier, une perquisition policière avait eu lieu dans un bâtiment de la rue Donegani à Pointe-Claire où un club-école des Hells Angels avait installé son repaire.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!