Anne-Marie Luca/TC Media À compter du 3 août, une nouvelle voie sera réservée au transport en commun sur le boulevard Des Sources.

Une nouvelle voie réservée au transport en commun entrera en service dès le 3 août sur le boulevard Des Sources, promettant aux usagers de sauver en moyenne 10% sur la durée de leur trajet. La voie, qui a coûté près d’un demi-million à mettre en place, devrait avoir un impact à court terme sur la circulation aux heures de pointe.

La voie sera réservée aux autobus, taxis et covoiturages, et se situe entre les boulevards Gouin et De Salaberry, touchant l’arrondissement Pierrefonds-Roxboro et la ville de Pointe-Claire, et entre le boulevard Hymus et l’avenue Saint-Louis de la ville de Dollard-des-Ormeaux.

Le projet, réalisé au coût de 485 000$, a été entièrement financé par le ministère des Transports du Québec (MTQ).

Le trajet sera emprunté par les lignes 208-Brunswick, 209-Des Sources, 409-Express Des Sources et 475-Express Dollard-des-Ormeaux, qui comptent plus d’une trentaine de départs, matin et soir. Selon les données de la Société de transport de Montréal (STM), cela équivaut à 5000 déplacements par jour et un gain de temps de 10%.

Par exemple, selon les horaires de la STM, le parcours 209-Des Sources, empruntant De Salaberry à Saint-Louis à 8h19, prend normalement 7 minutes. Grâce à la nouvelle voie réservée, le tronçon devrait désormais être parcouru en un peu moins de six minutes.

La voie sera en fonction du lundi au vendredi, de 6h à 9h30 en direction sud, et de 15h30 à 18h30 en direction nord.

Plus de circulation?
«C’est sûr qu’au début, ça engendrera du trafic, mais ça se placera vite. Et nous sommes aussi sensibles au covoiturage», confie le maire de Pierrefonds, Dimitrios Jim Beis.

«Notre problème sur le boulevard Des Sources, tout comme les boulevards Saint-Jean et Saint-Charles, est simplement un surplus de véhicules», explique quant à lui le maire de Dollard-des-Ormeaux, Ed Janiszewski.

Le projet fait partie des «mesures préférentielles pour bus» qui visent à aménager le réseau routier afin de prioriser le transport collectif. «En bout de ligne, les clients ont une plus grande assurance d’arriver à l’heure», explique Isabelle Tremblay, chargée des communications à la STM.

«C’était mon idée quand j’étais conseiller et qu’on a implanté en 2012 une voie réservée sur le boulevard St-Jean. Je voulais faire la même chose sur d’autres artères, mais ç’a pris du temps à cause des négociations, affirme le maire Dimitrios Jim Beis. J’ai finalement réussi à obtenir des ententes avec nos voisins».

Des travaux de quatre semaines ont été nécessaires afin d’aménager la voie, notamment pour installer la signalisation latérale ainsi que le marquage de la chaussée.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!