François Lemieux/TC Media Il en coûtera entre 40 000$ et 50 000$ à l'artiste Laurraine-Marcelle Gereige Moussa de Parsons pour produire une œuvre d'art teintée d'or pur.

Fan des œuvres du célèbre peintre autrichien Gustav Klimt qui ornait ses œuvres d’or et de pierres précieuses, l’artiste Laurraine-Marcelle Gereige Moussa de Parsons suivra ses traces alors qu’un restaurant de l’Ouest-de-l’Île lui a commandé une œuvre teintée du précieux métal.

La fresque, composée de neuf canevas, sera parsemée d’or 24 carats. Exposée au restaurant Ossiano à Kirkland, l’œuvre pourrait coûter jusqu’à 50 000$ à produire.

Une boîte de 500 feuilles d’or pur de 3 ½ pouces carrés coûte 1200$. L’artiste d’origine française et libanaise en utilisera probablement 20 pour réaliser sa toile.

«J’ai toujours voulu faire des peintures qui combinaient mon style hyperréaliste avec le style de Klimt en faisant de mes tableaux de vrais bijoux», affirme-t-elle.

Le professeur en histoire de l’art à l’Université du Québec à Montréal, Jean-Philippe Uzel, explique que malgré son coût élevé, l’utilisation de l’or en art contemporain est chose assez courante. Selon lui, l’utilisation de l’or est parfois associée à une réflexion sur la valeur de l’art.

«L’œuvre, même si elle n’est pas considérée comme une œuvre d’art, ça reste un objet de valeur monétairement parlant. C’est là-dessus que jouent les artistes. Ils nous font réfléchir sur la valeur de l’art par rapport à la valeur des matériaux utilisés», dit-il.

Afin d’appliquer l’or sur le canevas, il faut d’abord appliquer une forme de colle appelée le mordant. Après l’avoir appliqué, on peut le travailler avec des essences minérales pour le rendre moins luisant.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!