Archives TC Media

Appelé à se prononcer sur l’adoption du plan d’action de cinq ans du Mouvement pour mettre fin à l’itinérance à Montréal (MMFIM) annoncé vendredi, le directeur général d’Action Jeunesse de l’Ouest-de-l’Île (AJOI), Benoît Langevin, a indiqué que les autorités devraient davantage mettre l’accent sur les moyens plutôt qu’un nouveau plan.

«Il y a un manque au niveau des investissements. On attend que les sommes du fédéral augmentent parce qu’on a besoin de plus d’intervenants de première ligne», dit-il.

M. Langevin croit que le plan du MMFIM ne s’applique pas beaucoup dans l’Ouest-de-l’Île parce qu’il vise davantage à mettre fin à l’itinérance chronique et cyclique présente au centre-ville.

«Dans l’Ouest-de-l’Île, on fait face à une situation d’instabilité résidentielle comme le couch-surfing, explique-t-il. L’itinérance ici est invisible, difficile à identifier».

Il donne l’exemple de plusieurs jeunes qui peuvent partager un petit appartement aux conditions parfois douteuses. D’autres empruntent le sofa d’un ami ou d’un membre de la famille pendant plusieurs jours.

Centre d’hébergement
AJOI souhaite construire un centre d’hébergement de trois étages avec 20 places de stationnement pour accueillir les itinérants de l’Ouest-de-l’Île. Pour le moment, ces personnes vulnérables sont dirigées vers des ressources du centre-ville ou dans l’arrondissement voisin de Saint-Laurent.

L’organisme cherche à obtenir une subvention de 1,2 M$ afin d’offrir 14 lits, dont sept d’urgence aux itinérants qui pourront être hébergés pendant trois jours consécutifs. Le répit serait offert en partenariat avec des organismes de dépannage alimentaire de la région.

«Dans l’Ouest-de-l’Île, c’est clair qu’il faut qu’il y aille un centre d’hébergement pour favoriser l’enracinement du jeune dans son milieu et empêcher le déracinement vers le centre-ville», indique M. Langevin qui a récemment remporté le prix du maire de Montréal en démocratie 2015 pour son implication dans AJOI.

L’organisme communautaire a effectué 126 interventions liées à l’itinérance entre le 1er avril 2014 et le 31 mars 2015.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!