Archives/TC Media Les Lions du Lac-Saint-Louis sont actuellement derniers dans leur division.

Les Lions du Lac-Saint-Louis vivent une saison difficile, actuellement derniers dans leur division. L’accès aux séries éliminatoires est loin d’être gagné pour l’équipe de midget AAA.

«Notre division est généralement la plus forte, c’est très compétitif, relativise l’entraîneur-chef Jon Goyens. Nous avons participé à quatre championnats depuis les six dernières années. Dans une saison, il y a des hauts et des bas et effectivement, les derniers temps ont été difficiles».

Au moment de mettre sous presse, les Lions cumulaient seulement 33 points avec 19 défaites et 14 victoires. Un classement inhabituel pour cette équipe qui fait généralement bonne figure.

«Les Lions sont reconnus pour leur jeu offensif, explique-t-il. Cette année, il faut travailler plus fort sur notre côté de la ligne rouge pour avoir la chance de percer».

M. Goyens explique les embûches des Lions, entre autres, par la majorité de jeunes hockeyeurs en plein apprentissage dans l’équipe. Il souhaite peaufiner le savoir-faire des joueurs et leur donner confiance.

Pour lui, un joueur n’est pas un robot qui lance une rondelle. Il est primordial de développer en commun les habiletés tactiques et individuelles.

Celui qui est à la tête des Lions depuis sept saisons a bon espoir pour la suite de la saison.

«Le caractère d’équipe se développe dans les six dernières semaines de la saison. La chimie hors glace est assez forte. Si on poursuit le développement et l’éthique de travail, notre équipe peut surprendre la ligue!»

Le gardien de but Sandro Silvestre est de retour au jeu après une absence de deux mois causée par une entorse au genou. L’an dernier, il avait grandement contribué à ce que les Lions accèdent aux finales éliminatoires.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!