Getty Images À son premier match en carrière dans la LNH, Michael Matheson a passé plus de 14 minutes sur la glace le 20 février dans l'uniforme des Panthers de la Floride.

Le défenseur natif de Pointe-Claire Michael Matheson a vécu un moment fort en émotions samedi dernier lorsqu’il a joué un premier match en carrière dans la Ligue nationale de hockey (LNH) avec les Panthers de la Floride.

«C’était vraiment spécial, raconte le jeune homme de 21 ans. Je me rappelle très bien le moment où j’ai mis les pieds sur la glace pour la première fois: dans ma tête, j’ai pris comme une seconde pour vraiment réaliser où j’étais».

Tout en essayant de ne pas trop se projeter dans l’avenir, Matheson compte faire tout en son pouvoir pour demeurer avec les Panthers pour le reste de la saison.

«Je prends les choses une journée à la fois. J’essaie d’être solide dans les matches dans lesquels j’ai l’opportunité de jouer, explique-t-il. Si je continue, je vais peut-être faire en sorte que les dirigeants de l’équipe vont me garder avec l’équipe».

L’exemple de Jagr
Matheson trouve très impressionnant d’évoluer dans la même équipe que le vétéran Jaromir Jagr. Ce dernier a marqué son 742e but pour devenir le 3e meilleur buteur de l’histoire de la LNH samedi soir dernier.

«Il a 44 ans et il ne fait pas son âge. Je pense qu’il est probablement le gars qui travaille le plus fort dans l’équipe. J’essaie de l’imiter pour avoir aussi du succès», soutient l’athlète.

Choix déchirant
Après avoir été considéré comme l’espoir numéro 1 du repêchage 2010 de la LHJMQ, Matheson a choisi en 2011 de se tourner vers les États-Unis afin de poursuivre sa carrière en 2011.

Il a préféré évoluer avec les Fighting Saints de Dubuque pendant un an en United States Hockey League (USHL) pour ensuite accéder aux rangs collégiaux américains avec les Eagles de Boston College au lieu de tenter sa chance dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) avec les Cataractes de Shawinigan.

Six ans plus tard, avec un diplôme en psychologie en poche et une place dans l’alignement des Panthers, Matheson ne regrette pas son choix. Il pense que d’évoluer dans les rangs collégiaux où on joue moins de matches par saison qu’en LHJMQ lui a permis de développer davantage son corps.

«Je ne sais pas si j’aurais pu accomplir plus dans la LHJMQ, mais ce que j’ai fait à Boston College m’a aidé à prendre de la maturité avant de jouer dans les rangs professionnels. Je pense que d’avoir un corps un peu plus mature, un peu plus fort et développé m’a beaucoup aidé», explique-t-il.

L’athlète de 6 pieds et 2 pouces et 192 livres a été repêché en première ronde de l’encan 2012 de la LNH.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!