Archives/TC Media La Maison Caracol ne peut accueillir les enfants sans la présence d'un médecin une demi-journée par semaine.

Le Centre de pédiatrie sociale de Pierrefonds-Est, la Maison Caracol, cherche toujours un médecin afin de pouvoir débuter ses opérations, deux ans après son incorporation dans le quartier défavorisé de Cloverdale.

Le centre, inspirée par l’approche du Dr Gilles Julien, souhaite palier aux effets négatifs de la pauvreté sur le développement des enfants. L’organisme aurait besoin d’un généraliste une demi-journée par semaine. Le médecin serait payé par la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ).

«On ne peut pas fonctionner tant qu’on n’a pas une équipe clinique composée d’un médecin et d’un travailleur social. Il y a plein de travailleurs sociaux intéressés, mais avant tout ça prend un médecin, indique la directrice du centre, Claire Legault».

Mme Legault a fait de nombreuses démarches au cours des deux dernières années, dont une demande de prêt de service pour un médecin auprès du Centre de santé et de services sociaux (CSSS) de l’Ouest-de-l’Île, qui a été refusée.

«J’ai approché les médecins des CLSC en laissant des messages sur leurs boîtes vocales. Je n’ai jamais eu de retour d’appel. J’ai contacté des médecins dans des cabinets privés. J’ai aussi parlé à des médecins qui étaient à la clinique médicale de Pierrefonds, mais il n’y a pas d’intérêt», dit-elle.

Milieu défavorisé
Mme Legault, indique que les besoins sont nombreux à Cloverdale. «Les services institutionnels de santé sont situés loin de Pierrefonds-Est. L’Hôpital général du Lakeshore est difficile d’accès, car les transports en commun sont déficients, déplore-t-elle. Souvent, les familles sont nombreuses. Donc, pour eux, c’est ardu de se déplacer. Ils ont aussi souvent des réserves, des craintes d’aller chercher des services».

La clientèle visée par la Maison Caracol représente près de 1500 familles défavorisées, dont les enfants fréquentent les CPE du quartier Cloverdale-À-Ma-Baie et les écoles primaires Perce-Neige et Harfang-des-Neiges. La majorité de celles-ci (57%) sont issues de l’immigration.

Lorsque la Maison Caracol aura son médecin, cet organisme sera le cinquième centre de pédiatrie sociale en communauté actif à Montréal.

Le CIUSSS de l’Ouest-de-l’Île n’a pas répondu à nos questions avant l’heure de tombée.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!