Collaboration spéciale Quelques membres du groupe Sauvons l'Anse à l'Orme ont participé le 22 mars à une manifestation organisée par des étudiants du cégep Gérald-Godin en opposition au projet Cap Nature.

Plus d’une vingtaine d’étudiants du cégep Gérald-Godin ont manifesté, le 22 mars, leur opposition au projet de développement immobilier Cap Nature qui prévoit 5500 logements dans l’ouest de Pierrefonds.

La coordonnatrice du comité environnemental de l’Association générale des étudiants du cégep Gérald-Godin, Élise Deschênes, a récemment entrepris de distribuer au collège la pétition du groupe Sauvons l’Anse à l’Orme en opposition à Cap Nature. Le document compte déjà près de 10 000 signatures.

«J’en ai parlé avec beaucoup d’étudiants et je me suis rendu compte qu’il y avait beaucoup d’entre eux à qui ça tenait à cœur. Il y avait quelques étudiants qui utilisaient même ce territoire pour faire du sport, soutient-elle. Il y a beaucoup de jeunes qui veulent protéger les espaces verts. On ne veut pas en perdre d’autres».

En avril, l’association étudiante devrait voter sur une résolution s’opposant au développement immobilier dans Pierrefonds-Ouest.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!