Archives TC Media Une étude du Conseil régional de l'environnement de Montréal dévoile des terrains plus propices au développement du projet immobilier Cap Nature, que le secteur Pierrefonds-Ouest actuellement visé.

Des terrains à l’extérieur de la zone Pierrefonds-Ouest seraient plus propices à l’aménagement durable pour le projet immobilier contesté, Cap Nature. C’est la conclusion principale d’une étude du Conseil régional de l’environnement (CRE) de Montréal, rendue publique le 12 avril.

Le document d’une trentaine de pages propose quatre recommandations pour le projet qui prévoit le développement immobilier de 185 hectares d’espaces naturels, et la construction d’environ 5000 logements sur une période de dix ans.

Toutes vont dans le même sens : des terrains autres que Pierrefonds-Ouest répondraient mieux au schéma d’aménagement et de développement de l’agglomération de Montréal ainsi qu’au Plan d’urbanisme de la Ville de Montréal.

Le Conseil recommande notamment de prioriser les terrains publics du secteur centre – l’Îlot Saint-Jean, dont le potentiel d’accueil résidentiel est le plus important des quatre secteurs à l’étude. Ce choix «permettrait de dynamiser tout un secteur de l’arrondissement et de créer un milieu de vie de qualité pour les résidents actuels et futurs», peut-on lire dans le rapport.

«L’étude propose de développer. Donc on ne peut pas dire que ceux qui s’opposent au projet dans Pierrefonds-Ouest sont des environnementalistes contre le développement, souligne Justine McIntyre, conseillère de Ville et chef du parti Vrai changement pour Montréal qui s’oppose au projet Cap Nature. Je suis pour le développement, mais dans un endroit où il y a déjà des installations.»

En plus du secteur centre – l’Îlot Saint-Jean, les gares de Sunnybrooke, Pierrefonds/Roxboro et la gare projetée de Cheval Blanc ont été analysées. Le Conseil recommande de consolider et densifier les secteurs autour.

Il recommande également d’aller au-delà du seuil de 40 logements pas habitation en plus de réaliser une analyse similaire pour les secteurs de l’ensemble de l’Ouest de l’île-de-Montréal.

Le maire de Pierrefonds-Roxboro, Dimitrios (Jim) Beis, a préféré s’abstenir de tout commentaire.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!