Après avoir construit un centre de stockage de données de 20 000 pieds carrés à LaSalle l’an dernier, la firme ROOT Data Center a ouvert une installation presque neuf fois plus grande à Baie d’Urfé en avril.

La sécurité est omniprésente au nouveau centre implanté dans un ancien immeuble industriel de la firme Alcan sur l’avenue Clark Graham. Celui-ci ne dispose pour le moment d’aucune affiche extérieure annonçant sa présence.

La porte d’entrée principale est protégée par des structures de béton sphériques qui empêchent toute tentative de défoncer l’entrée à l’aide d’un véhicule.

Un long processus d’identification est nécessaire pour pénétrer à l’intérieur. La vingtaine d’employés doit s’identifier en subissant un scan de la rétine et les visiteurs doivent fournir une pièce d’identité. Une fois à l’intérieur, on passe d’abord par des salles permettant aux employés et visiteurs de se reposer.

Entreposage
Dans la salle d’entreposage, on découvre un endroit réservé à l’hébergement et l’exploitation d’unités d’alimentation, de commutateurs et d’autres composantes de réseautique, dont le système d’alimentation ininterrompu permettant aux clients de maintenir l’accès à leurs données même en cas de panne d’électricité.

Discrets, les propriétaires de l’entreprise ne divulguent pas la capacité totale de stockage de l’endroit ni les noms de leurs clients. Il est interdit aux visiteurs d’accéder à la salle où sont entreposées les données des clients et même de prendre en photo les serveurs.

ROOT emmagasinerait en ce moment dans ses deux centres montréalais les données confidentielles de 40 clients, dont certaines compagnies internationales, des firmes de vente au détail montréalaises et plusieurs clients de la région de Toronto venus profiter des coûts d’électricité de 25 à 40 % moins chers au Québec selon le porte-parole Jason van Gaal.

«On a des tarifs d’électricité les plus bas en Amérique du Nord. On paie à peu près un tiers du prix de moins cher qu’en Ontario. Ça nous aide à obtenir beaucoup de demande, notamment de la part de compagnies internationales», indique le porte-parole.

Refroidissement
Le climat de Montréal permet également à ROOT de faire des économies grâce à une technologie de refroidissement utilisant l’air ambiant extérieur aux installations de LaSalle et Baie d’Urfé.

Lorsque la température est en dessous de 22 degrés Celsius, le système de refroidissement à l’air libre est utilisé. Ce dernier fonctionne partiellement quand la température est entre 22 et 30 degrés Celsius.

Une source de refroidissement supplémentaire serait nécessaire uniquement 10 % de l’année permettant ainsi à ROOT de réduire sa consommation d’énergie de plus de 50 % par rapport aux centres traditionnels.

ROOT a récemment amassé 25 M$ en financement pour permettre sa croissance, construire un nouveau centre et agrandir ses points de service actuels. Le financement a été obtenu par ABRY Partners, une société de capital privé basée à Boston.

Le centre de 175 000 pieds carrés sera inauguré officiellement en juin.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!