Photo: Gracieuseté Le 10 juillet, Akshay Grover et Aidan Yardley-Jones de Dollard-Des-Ormeaux ainsi que Marc-André Blouin et Matthieu Blouin de Pierrefonds ont rallié Washington D.C. à l'issue d'un périple de 910 km.

Pour souligner le 35e anniversaire de la traversée du Canada de Terry Fox, quatre jeunes de l’Ouest-de-l’Île, dont trois étudiants du cégep John-Abbott à Sainte-Anne-de-Bellevue, ont accompli tout un exploit. Ils ont parcouru les 910 km qui séparent Montréal de Washington D.C. durant les 10 premiers jours de juillet.

Dans le but d’amasser des fonds pour la Fondation Terry Fox, les quatre athlètes baptisés les Whitehouse Runners, couraient 25 km par jour chacun en se relayant tous les cinq kilomètres. Ils ont rejoint la Maison blanche le 10 juillet, vers midi.

«Ça s’est très bien passé. Quelques coureurs de l’ambassade canadienne à Washington se sont joints à nous et un coureur de l’hôtel Four Seasons également. Nous sommes contents d’avoir terminé. Ça a été très gratifiant», indique un des coureurs, Akshay Grover.

Certains ont subi des blessures légères lors du périple.

«Les deux premiers jours, j’ai eu des ennuis avec mon genou. On a aussi eu des problèmes avec le dessous de nos pieds. Mais on a traité nos blessures la nuit avec de la glace et des étirements. Ensuite, nos corps se sont adaptés à la distance au fur et à mesure du parcours», raconte Grover.

Une vague de chaleur a également perturbé les cinq derniers jours de l’aventure. «On a dû être prudents de ne pas souffrir d’épuisement par la chaleur», explique-t-il.

Les jeunes hommes, qui se sont rencontrés alors qu’ils faisaient partie d’une équipe de cross-country à l’école secondaire, ont amassé 6275 $ pour leur exploit jusqu’à maintenant. Ils se disent confiants d’atteindre leur objectif de 40 000 $ avant la fin de l’année.

«Terry Fox est une de nos idoles. Il est très connu au Canada, mais pas beaucoup aux États-Unis. Alors on s’est dit qu’en courant jusqu’à la capitale américaine, on pourrait peut-être attirer l’attention sur cette cause», explique Grover.

Terry Fox

Après l’amputation de sa jambe droite à cause d’un cancer des os , Terry Fox a entrepris en 1980 le Marathon de l’Espoir à travers le Canada pour recueillir des fonds pour la recherche. Après 143 jours, il a dû y mettre un terme, quand son cancer s’est propagé aux poumons. Il est décédé en juin 1981.

Sa Fondation a amassé à ce jour plus de 800 millions de dollars dans le monde.

Pour en savoir plus sur les Whitehouse Runners ou pour faire un don: http://www.facebook.com/TheWhiteHouseRunners.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!